Le secteur bancaire allemand pâtit du ralentissement économique du pays

Une enseigne de la Deutschbank

Les perspectives à moyen terme sont sombres pour le secteur bancaire allemand. Le ralentissement économique du pays impacte fortement la rentabilité des banques, et la politique monétaire accommodante de la BCE ne fait qu’empirer la situation. Selon Claudia Buch, vice-présidente de la Banque fédérale allemande, les risques de crédit futurs sont énormes étant donné que 50 % des prêts immobiliers sont accordés sur une durée supérieure à 10 ans. Si les taux repartent à la hausse ou que la valeur des garanties hypothécaires baisse, les banques subiront de lourds dommages pécuniaires.

Dégradation de la note octroyée par l’agence Moody’s

Dans son dernier rapport, l’agence de notation Moody’s a affiché son pessimisme en anticipant une baisse de la rentabilité et de la solvabilité des organismes financiers d’outre-Rhin au cours des 12 à 18 prochains mois. Elle a ainsi fait passer leur note de « stable » à « négative ».

Avec des charges d’exploitation importantes (chaque euro gagné coûte en moyenne 80 centimes) et la forte progression des dépôts effectués par les clients, lesquels représentent actuellement 40 % des actifs, les banques deviennent de plus en plus vulnérables face à un éventuel retournement de la conjoncture.

Important Pour leur part, les clients peuvent tirer avantage de la situation en faisant jouer la concurrence.

D’ailleurs, les grandes enseignes comme Deutschbank et Commerzbank adoptent une stratégie offensive afin de séduire la clientèle et rester compétitives sur un marché dominé tout particulièrement par les banques coopératives et les caisses d’épargne. En recourant à un comparatif de banques, il est facile de trouver la meilleure offre du marché.

Les banquiers plaident pour la réforme des marchés financiers européens

La faible rentabilité actuelle des banques ne leur permet pas de soutenir l’économie de la zone euro. Certains acteurs, à l’instar du numéro un de Deutsche Bank, proposent ainsi la création d’une agence pouvant assumer un rôle équivalent à Fannie Mae et Freddie Mac en Europe.

Important Une solution qui facilitera la mise en œuvre du marché de la titrisation.

D’autres propositions sont également émises en vue de réformer les marchés financiers européens, entre autres :

  • la mise en place d’un safe asset européen ;
  • l’amélioration des performances des fonds de pension ;
  • le maintien de l’accès aux pools de liquidités internationaux.
Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top