La banque-assurance est un secteur qui recrute beaucoup

Un recrutement en banque

Aujourd’hui, la plupart jeunes sont à la recherche d’un emploi. Malgré une mauvaise image du secteur de la banque et de l’assurance, ce domaine recrute toujours. La banque-assurance propose d’ailleurs plusieurs avantages indéniables aux jeunes talents, comme une rémunération attractive ou des possibilités d’évolution. Ce secteur recrute surtout dans le cadre de la relation client.

Trouver un emploi rémunérateur n’est pas tâche facile. Alors que les jeunes diplômés préfèrent se tourner vers des secteurs plus tendances, comme la mode ou le commerce, les secteurs financiers restent confiants.

En effet, le secteur de la banque et celui de l’assurance reçoivent des appréciations négatives, notamment concernant les conditions de travail. Pourtant, ces 2 secteurs recrutent tous les ans, pour un nombre conséquent de jeunes diplômés œuvrant dans la relation client.

Ils offrent également des avantages indéniables, comme une rémunération attractive ou une possibilité de mobilité, surtout en interne. La banque-assurance demeure ainsi une valeur sûre en termes d’embauche.

Plus de 30 000 recrutements prévus en 2017

L’une des forces de la banque-assurance réside dans sa faculté à recruter dans toute la France. Pour 2017, les employeurs ont prévu un volume de plus de 30 000 recrutements, selon une enquête menée par Besoins en main d’œuvre de Pôle emploi. D’ailleurs, les chiffres publiés sont prometteurs :

  • L’Île-de-France enregistre plus de 9 520 projets ;
  • La Nouvelle Aquitaine affiche 4 800 projets ;
  • L’Auvergne-Rhône-Alpes arrive avec 3 400 projets ;
  • La Provence-Alpes-Côte d’Azur enregistre 2 600 projets

Hélène Garnier, directrice de secteur Grand Paris Tertiaire chez Manpower, confirme que :

Ce sont des secteurs très dynamiques, aussi bien la banque que l’assurance.

Hélène Garnier.

Elle rajoute que dans les assurances, il existe beaucoup de postes pour :

Tout ce qui tourne autour de la relation client.

Que ce soit pour la branche des assurances de biens, celles des personnes ou pour une simulation bancaire, les secteurs de l’assurance et de la banque proposent des professions comme téléconseiller, chargé d’assistance, conseiller commercial ou encore chargé de clientèle.

Hélène Garnier d’expliquer :

Car ils sont très demandés dans tous les secteurs d’activité. Et puis ce sont des métiers que certaines personnes peuvent occuper à un moment de leur vie professionnelle pour ensuite faire autre chose. Lorsque l’on a un BTS NRC [négociation et relation client, Ndlr] ou Muc [management des unités commerciales, Ndlr], on ne se destine pas forcément à être chargé de clientèle, mais cela peut être un moyen pour les jeunes diplômés de se faire une expérience.

Hélène Garnier.

Quant au secteur bancaire, il ouvre des opportunités dans les métiers liés à sa conformité. Il s’agit de postes en back-office, qui permettent de vérifier le respect des règles en vigueur.

Marie-Hélène Agard, directrice senior Page Personnel indique qu’ :

Il y a aussi les métiers de la comptabilité, ils sont en tension et pénuriques.

Marie-Hélène Agard.

Les avantages à travailler dans ces secteurs d’activité

Notons que la plupart des recrutements en banque-assurance se font avec un Bac +2, quelle que soit la filière suivie par le candidat. Toutefois, il peut exister des exceptions, comme l’illustre Marie-Hélène Agard :

Une personne qui s’est arrêtée au baccalauréat, mais justifie d’une expérience plus longue dans la relation client pourra évoluer par le biais de la banque en ligne vers des métiers de téléconseillers et relation client à distance.

Marie-Hélène Agard.

Ce directeur souligne également l’importance des soft kills, dans ces domaines d’activité en constante mutation. Elle précise que :

Ce sont deux secteurs qui évoluent beaucoup sous l’influence de la transformation numérique. Les process changent énormément depuis 8-9 ans. Il y a de plus en plus de dématérialisation.

En outre, sur le plan de la rémunération, Marie-Hélène Agard reconnaît que :

La banque et l’assurance ont une image un peu terne. Or, ce sont des entreprises qui ont de vrais atouts, parmi ceux-ci il y a la rémunération et les avantages annexes qui sont importants en banque.

Marie-Hélène Agard.

Et d’autres avantages existent. Elle précise ainsi que :

Les opportunités de mobilité interne sont intéressantes. Tous les trois, quatre ans, vous pouvez évoluer, postuler en interne. La mobilité peut aussi être géographique. C’est quelque chose qui est très encouragé.

Hélène Garnier d’en citer d’autres :

Ce sont des secteurs qui peuvent aussi être attractifs en ce qui concerne la rémunération proposée. Sur des postes de téléconseillers, il y a beaucoup d’offres d’emploi et suivant le secteur d’activité il existe des écarts de salaire. La banque-assurance reste un secteur qui rémunère bien. Un téléconseiller junior peut avoir un salaire compris entre 22 000 et 25 000 euros bruts annuels et certains ont un fixe avec des primes.

Hélène Garnier.

Par exemple, la banque LCL apparaît comme étant une meilleure banque pour les jeunes à la recherche d’un emploi. En effet, cette structure recrute 1 000 CDI chaque année, dont une centaine de postes réservés à des Bac +2 et +3.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top