Les changements qu’apportera l’authentification forte dans le secteur bancaire

sécurité bancaire

La régulation européenne DSP2 impose les banques à procéder à une authentification forte des usagers lors d’achats sur Internet à partir de 2018. Selon les spécialistes, cette mesure devrait aboutir à une généralisation d’un système d’authentification et de sécurisation de paiements en ligne : le système 3-D Secure. Quoi qu’il en soit, les établissements bancaires se doivent de maintenir un parcours client fluide qui risque d’être chamboulé par cette nouvelle disposition règlementaire.

Entrant en vigueur dès 2018, la régulation européenne DSP2 contraint les établissements bancaires à renforcer la sécurité des transactions en ligne. Concrètement, le législateur exige que les banques effectuent un contrôle strict de l’identité des clients lors d’achats en ligne.

Elles doivent ainsi lancer un système d’authentification forte qui renvoie à une procédure d’identification ajoutant un second élément au traditionnel. Outre les coordonnées de sa carte bancaire, l’usager doit ainsi transmettre un autre identifiant, un code reçu par SMS par exemple.

Si l’authentification forte est aujourd’hui optionnelle pour les marchands, elle devient ainsi obligatoire dès janvier prochain et le déploiement du système incombera à l’établissement bancaire des clients.

Garder la fluidité du parcours client

Le renforcement des règles de contrôle d’identité génère un enjeu de taille pour les banques. En effet, les marchands craignent que cette mesure apporte des lourdeurs qui dissuaderaient les usagers d’aller jusqu’au bout du processus d’achat. Les établissements bancaires se doivent ainsi d’adopter des solutions destinées à garantir un parcours fluide aux clients.

Pierre Chassigneux, directeur du Groupement des Cartes Bancaires (le groupement d’intérêt économique privé réunissant la majorité des établissements financiers français) indique :

notre objectif est d'avoir un maximum de transactions sans authentification grâce à l'efficacité des analyses de risques complémentaires des commerçants, du système Cartes Bancaires et des banques, le tout avec une diminution remarquable du taux de fraude.

Pierre Chassigneux.

De son côté, la régulation européenne DSP2, consciente du défi auquel les banques sont confrontées, prévoit que ces dernières peuvent déroger à l’obligation d’authentification forte à condition qu’elles affichent un niveau de fraude très faible. Pour évaluer ce niveau, une analyse minutieuse des transactions s’impose.

Une démocratisation du système 3D-Secure

Quelle banque choisir pour bénéficier d’une sécurisation efficace de ses paiements en ligne ? Quelles solutions les établissements bancaires déploieront-ils pour garantir le maximum de sécurité ? Pour remplir leur obligation d’authentification forte, les enseignes bancaires devraient s’appuyer sur des solutions déjà existantes.

En France, nombreux sont les e-commerçants qui ont déjà recours à un service de type « 3D-Secure » pour contrôler l’identité de leurs usagers. Développé par Visa et MasterCard, il s’agit d’un protocole d’authentification et de sécurisation de paiements sur Internet permettant un échange d’informations entre les banques des clients et les marchands en ligne. Un expert de Gemalto, entreprise spécialisée dans le secteur de la sécurité numérique, estime ainsi qu’

il y aura a priori une généralisation du 3D-Secure pour tous les paiements e-commerce.

La gamme de solutions d’identification des usagers devrait toutefois s’élargir. À titre illustratif, le Groupement des Cartes Bancaires envisage de lancer son propre service 3D-Secure d’ici 2019.

Celui-ci devrait ainsi se présenter comme une alternative aux solutions de Visa et MasterCard. Dans ce cadre, le directeur du groupement souligne que l’un des objectifs des établissements bancaires français est d’affirmer « leur indépendance technologique vis-à-vis des réseaux internationaux ».

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top