Pumpkin, l’application qui veut devenir une néobanque à part entière

Capture écran du site Pumpkin

Pumpkin se refait une jeunesse en passant sous la bannière de Crédit Mutuel Arkéa. En effet, la Fintech a refait son logo et créé de nouvelles fonctionnalités. Elle prévoit aussi un développement à l’international, tout en ayant dans sa ligne de mire les jeunes clients. Au regard des avancées déjà entreprises, elle est sur la bonne voie.

L’application Pumpkin voit certainement en l’année 2018 le début d’une nouvelle ère. Il faut dire qu’elle fournit des efforts considérables et accélère le développement de ses activités pour se faire un nom dans le secteur des néobanques.

En effet, mis à part un nouveau logo et la création de nouvelles fonctionnalités, la Fintech entend conquérir le marché international. Cette avancée majeure est rendue possible grâce au Crédit Mutuel Arkéa.

Celui-ci ayant injecté une somme conséquente dans la marque pour s’accaparer 80 % des parts. Les fondateurs de la marque affirment néanmoins qu’ils conservent un certain niveau d’indépendance pour enclencher les optimisations à venir. Dans ce sens, elle entend surtout séduire les jeunes.

Passage à la vitesse supérieure

L’application mobile Pumpkin entame l’année 2018 avec l’ambition de briguer le statut de numéro 1 du paiement communautaire. Ce passage à la vitesse supérieure se matérialise par trois actions bien définies :

  • Une retouche du logo de la marque : un nouveau graphisme aux couleurs fluo vient conférer un nouveau visage ;
  • Renouvellement de l’application mobile : une opération assurée par Ora Ïto, designer français de renom ;
  • Sortie de « L’ardoise », une nouvelle fonctionnalité qui devrait simplifier la gestion des comptes entre amis. Elle optimise aussi les opérations de remboursement en indiquant clairement les montants à verser pour chaque créditeur.

La Fintech doit quand même ces changements remarquables au Crédit Mutuel Arkéa. Celui-ci a effectivement mis sur la table l’équivalent de 80 % des actions de Pumpkin. Constantin Wolfrom, cofondateur, souligne néanmoins que la marque conserve bien une « indépendance stratégique ».

Les jeunes dans la ligne de mire de Pumpkin

Dès 2018, Pumpkin entend aussi devenir la meilleure banque pour les jeunes. La Fintech prévoit en effet la création d’un compte courant communautaire, une manière à elle de se distinguer du lot dans l’universdes néobanques. De nouveaux processus sont d’ailleurs en train d’être mis en œuvre.

Parmi eux figurent une restructuration des équipes, la mise en place d’une option multicartes et multi-IBAN, ou encore une interaction avec des bêta testeurs.

Pumpkin en quelques chiffres

L’application Pumpkin a vu le jour en 2014. Elle revendique à présent quelque 300 000 utilisateurs répartis dans environ 150 campus français. Son objectif est d’atteindre la barre d’un million de clients. En outre, l’application comptabilise mensuellement dans les 3 millions de transactions d’une valeur de 10 millions d’euros. La valeur moyenne des échanges étant de 14 à 22 euros.

 

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top