Les banques numériques se développent à grande vitesse

billets euros et clavier ordinateur

Nouveaux acteurs du secteur bancaire apparus il y a quelques années seulement et favorisés par les récentes technologies digitales, les fintechs grappillent toujours plus de parts de marché, au détriment des établissements financiers traditionnels. Ayant réussi à séduire tout particulièrement les jeunes générations, ces entreprises innovantes misent sur la qualité et la transparence de leurs offres pour accélérer leur développement.

Les jeunes, chouchou des néobanques

À l’instar de N26, la banque mobile allemande, les néobanques développent des produits et services adaptés aux besoins des jeunes clients :

  • ouverture rapide de compte à l’aide d’un Smartphone ;
  • carte bancaire gratuite ;
  • alimentation de compte par virement gratuite ;
  • paiements en devises à faibles coûts, etc.

Tout comme les autres fintechs qui opèrent dans le secteur, N26 se définit comme la meilleure banque pour les jeunes.

Selon son créateur, « la stratégie porte ses fruits ». 2 millions de personnes ont actuellement recours à ses services. Son volume mensuel de transactions s’élève à 1,5 milliard d’euros, avec des dépôts de 1 milliard d’euros.

Fière de son succès, la banque ambitionne de partir à la conquête du marché international et d’atteindre la barre des 100 millions d’utilisateurs d’ici 2020.

D’après toujours son numéro un,

les offres de néobanques peuvent très bien correspondre aux besoins des consommateurs en quête de produits bancaires au meilleur rapport qualité-prix.

Les premiers utilisateurs n’hésitent pas à faire jouer la concurrence

De son côté, Ricky Knox, le fondateur de la néobanque britannique Tandem, a une autre vision de la situation. D’après son analyse,

les premiers utilisateurs testent les différentes offres de services de banques numériques disponibles sur le marché avant de fixer leur choix.

Ricky Knox.

L’objectif des clients potentiels est de trouver le meilleur produit en faisant jouer la concurrence.

Deux critères sont ainsi retenus pour le choix de leur banque principale :

  • la qualité de l’expérience client ;
  • la capacité de l’établissement à répondre à leurs besoins.

Le PDG de Tandem Bank a également rajouté que

les fintechs pourraient mieux promouvoir leurs produits et services si ceux-ci étaient facturés à des prix modiques (ou tout simplement gratuits).

Afin de pouvoir offrir des parcours utilisateurs personnalisés à ses clients, cette néobanque adopte l’Open banking alimenté par IA en optant pour la solution proposée par Personetics.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top