Revolut se démarque en conquérant le marché des professionnels par ses innombrables atouts

capture écran du site Revolut

L’avènement du mobile banking a eu un impact important sur le marché bancaire, les enseignes traditionnelles ayant perdu leur monopole tandis que les banques en ligne et néobanques s’affirment de plus en plus, notamment dans l’Hexagone. Il faut reconnaître que les atouts de ces dernières sont pour beaucoup dans cette expansion.

Opacité de la grille tarifaire et relèvement continuel des frais, tels sont les points reprochés aux banques dites « classiques », en France, par leurs clients. Une opportunité qu’ont su saisir les acteurs de nouvelle génération – plateformes bancaires en ligne ou sur enseignes mobiles – propulsés par l’essor incontestable des technologies numériques.

Ces dernières, ne ciblant pas pourtant des profils spécifiques, semblent conquérir progressivement le marché, notamment celui des professionnels. Et il faut dire que la grande disparité du forfait mensuel a nettement joué en leur faveur, sans parler de l’allègement des procédures et de l’instantanéité des services. Entre toutes, Revolut se démarque grâce aux avantages susmentionnés.

Les banques 2.0 révolutionnent le paysage bancaire

Particuliers et professionnels, tous sont de plus en plus méfiants face à l’augmentation constante des frais bancaires au sein des établissements traditionnels. D’autant plus que les tarifications appliquées semblent y manquer de transparence. Ne serait-ce que de considérer la facturation des moindres prestations, qu’il s’agit de gestion du compte, d’utilisation de la carte, d’opérations courantes, voire d’accès à la plateforme web.

En France, plus particulièrement, cette situation semble intenable en sachant que les tarifs imposés sont des plus élevés, à raison du triple de ceux des banques allemandes, par exemple. Ce qui explique la ruée vers les enseignes de nouvelle génération au cours de ces dernières années.

En effet, les titulaires de compte n’hésitent plus à changer de partenaire afin de pouvoir réduire leurs charges, mais surtout de bénéficier de meilleures conditions.

Il s’avère que les nouvelles venues sur le marché misent sur la transparence et l’adoucissement des frais pour affirmer leur position. Et il faut reconnaître que la stratégie est efficace puisque des millions de particuliers en sont séduits à l’heure actuelle. Sans oublier les gérants d’entreprise et les travailleurs indépendants qui sont en grand nombre à leur faire confiance.

À ce propos, il convient de préciser que le montant du forfait mensuel appliqué aux professionnels est fort compétitif par rapport à celui proposé par les enseignes classiques. À titre d’indication, BNP Paribas leur facture 40 euros par mois alors que, de leur côté, Qonto et Monabanq ne prélèvent respectivement que 9 et 7 euros.

La Britannique Revolut sort du lot

La néobanque Revolut se démarque davantage avec l’absence du forfait mensuel. Ce qui lui propulse en haut des rangs, notamment avec plus de 300 000 entrepreneurs et indépendants à son compteur ainsi qu’une valorisation dépassant la barre d’un milliard de dollars.

Il faut dire que la Startup britannique a su miser sur son dispositif Revolut Business pour véhiculer la transparence dans la gestion des fonds déposés par les professionnels. En effet, cette technologie digitale permet à ces derniers de piloter en ligne toutes les opérations effectuées sur leurs comptes. Ainsi, ils n’auront plus, par exemple, besoin de dépenser leur temps en suivi de factures et autres reçus pour voir en temps réel les sorties d’argent.

De plus, l'application mobile facilite la budgétisation, avec l'intégration et l'utilisation d'outils de comptabilité, tout en révolutionnant aussi certaines pratiques afférentes à la fiscalité.

Et toujours dans cette vision de simplifier les choses, le compte professionnel Revolut ouvre la voie à l'optimisation de la réception des paiements à l’échelle internationale, c’est-à-dire en différentes devises, et ce, à des frais tout à fait raisonnables. Les plateformes comme Amazon, PayPal ou Stripe contribuent d’ailleurs à la réalisation des transactions. Il suffit alors de synchroniser son compte avec l’un de ces dispositifs de paiement via l’application bancaire.

À savoir, ces processus allégés sont perçus dès l’ouverture de compte. En effet, la demande de création en ligne s'effectue en seulement quelques minutes. Ce qui épargne le futur client non seulement d’une longue attente (parfois de plusieurs semaines auprès d’une banque classique), mais aussi des lourdes contraintes administratives.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top