Les hausses et écarts importants des tarifs bancaires en 2020

Tirelire et argent

Après le gel des tarifs en 2019, les banques revoient leurs barèmes, et les écarts sont importants, selon CLCV. C’est la conclusion de son comparatif des frais de 127 banques en métropole et en outremer appliqués à trois catégories de clients à partir du 1er février. Si un tiers des établissements a relevé ses prix, l’association salue le respect de l’engagement du plafonnement des frais d’incident.

Les banques les moins chères pour chaque type de profil de client

Pour les consommateurs qui n’utilisent qu’un nombre limité de services bancaires, LCL et le Crédit coopératif proposent les tarifs les plus intéressants parmi les enseignes traditionnelles. En revanche, BNP Paribas est conseillée pour un client « moyen » qui souscrit une offre standard. Quant aux demandeurs de services premium, ils devraient se tourner vers le Crédit coopératif.

Néanmoins, les personnes à l’aise avec les services dématérialisés pourront trouver des tarifs nettement plus faibles auprès des acteurs en ligne comme Boursorama, Fortuneo, Hello Bank, ING Direct ou encore Monabanq.

Et si les packages se multiplient, CLCV affirme qu’« ils ne sont pas forcément moins chers ».

Pour un bouquet identique de services, elle a conclu que

Le prix d’une offre groupée peut être jusqu’à 2,6 fois supérieur à celui d’une formule à la carte.

Ils sont particulièrement défavorables aux « petits clients », alors que les « consommateurs moyens » et les « gros » clients s’en sortent gagnants.

Des efforts pour les clients fragiles dans un contexte de hausse généralisée

Selon l’association,

plus d’un tiers des banques ont relevé leurs tarifs pour plusieurs profils en 2020, parfois au-delà des niveaux prévus pour 2019

avant que le chef de l’État réclame le gel des frais bancaires.

Les augmentations les plus marquées portent sur les frais de tenue de compte, les cartes et les opérations occasionnelles, opposition sur carte ou chèque, émission d’un chèque de banque, virement en agence, réédition du code secret de la carte.

CLCV se réjouit en revanche des efforts des banques concernant les frais d’incidents (découvert bancaire non autorisé, chèque en bois, virement ou prélèvement rejeté...) pour la clientèle fragile.

Non seulement elles respectent le plafonnement convenu après la crise des Gilets jaunes, mais selon l’association, « certaines ont cessé de facturer neuf types de frais d’incidents ». C’est le cas de Fortuneo du côté des établissements en ligne, ainsi que de certaines caisses du Crédit Agricole et du Crédit Mutuel Bretagne et Sud-Ouest.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top