L’envolée prévue après le dégel n’a pas encore eu lieu

Groupe de personnes au guichet automatique en attente de retirer de l'argent

À la demande du gouvernement qui avait dû faire face au mouvement des Gilets jaunes, les établissements bancaires avaient accepté de ne pas opérer de hausses de tarif en 2019. Maintenant que ce délai est écoulé, les observateurs s’attendaient à une facture beaucoup plus salée adressée aux particuliers, mais il n’en est rien… du moins, pour l’instant.

Les banques ont les mains liées

Depuis le début de cette année donc, les banques sont libérées de l’engagement pris vis-à-vis du gouvernement concernant le gel des tarifs. Elles peuvent désormais élaborer une nouvelle grille tarifaire à leur guise. Mais elles se retrouvent cette fois enchainées par la conjoncture.

Plusieurs facteurs empêchent les établissements bancaires de procéder à une hausse de leurs tarifs. Ainsi, de nouveaux acteurs sont arrivés sur le marché, avec des atouts considérables et une stratégie de développement très agressive. Ces néobanques sont réputées pour leurs tarifs très abordables, rendant la tâche difficile pour les banques traditionnelles.

Augmenter les frais de tenue de compte ou d’un autre service pousserait les clients à regarder du côté de la concurrence. Et tout le monde connait maintenant la capacité des banques « Nouvelle Génération » à séduire.

Quelques augmentations sont tout de même envisagées

Toucher aux frais de gestion des comptes courants n’est donc pas une bonne option pour les banques à agences physiques. Mais elles peuvent revoir à la hausse les tarifs relatifs à l’utilisation des chèques.

Important La hausse parait même inéluctable étant donné que ce service occasionne des charges qui continuent de gagner en importance. Il en est de même pour les autres opérations menées en agence, comme le virement bancaire.

Si certaines agences sont encore en pleine réflexion, d’autres ont déjà franchi le pas, à l’image de la Caisse d’Épargne Bretagne Pays de Loire qui a augmenté de +8 % le tarif d’un virement bancaire.

Les clients du Crédit Agricole Champagne Bourgogne vont, pour leur part, payer beaucoup plus cher l’utilisation de leur carnet de chèques. Reste à savoir si les autres établissements traditionnels suivront leur mouvement. La publication de leur grille tarifaire pour 2020 est attendue dans les prochains jours.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top