Les banques rentrent dans l’ère de l’after banking

un homme consulte sa banque en ligne

Auteur du livre « After Banking », Paul de Leusse, directeur général d’Orange Bank, résume le contenu de son ouvrage. Dans un entretien, il évoque les bouleversements majeurs du secteur bancaire, l’apparition de nouveaux acteurs... Il explique comment la technologie contribue à mettre les clients en confiance en leur fournissant des données instantanées et un service transparent.

Interrogé par L’Usine Digitale, Paul de Leusse décrit le contenu de son livre intitulé « After Banking ». Au cours de l’entretien, le directeur général de la filiale digitale d’Orange a mis en avant les failles des banques traditionnelles. Il a notamment dénoncé le manque de transparence dont elles font preuve en matière de frais bancaires, mais aussi en termes d’informations en général.

Le dirigeant a par ailleurs montré comment le digital contribue à rétablir la confiance chez les clients. La stratégie d’Orange Bank qui consiste à miser sur l’innovation s’avère probante, car l’enseigne est très bien notée sur les stores. Lancée en 2017, elle compte aujourd’hui 550 000 clients français.

Le secteur bancaire a fait l’objet de plusieurs grands bouleversements

Le livre « After Banking » est paru l’automne dernier. Paul de Leusse y expose notamment les raisons de la détérioration du rapport de confiance entre le client et la banque à travers l’histoire. Selon lui, l’apparition des nouveaux services et offres bancaires est en partie à l’origine de cette situation.

En effet, les banques traditionnelles sont souvent décriées pour leur manque de transparence. Avec le développement de nouveaux acteurs à l’instar des néobanques et des Fintech, les clients peuvent accéder facilement aux données de leurs comptes. En même temps, la technologie favorise l’inclusion bancaire des consommateurs. Paul de Leusse note :

À Madagascar, nous avons lancé une offre de prêt instantané par SMS. Nous analysons le risque en temps réel d’après les données comportementales du client Orange Money.

Paul de Leusse.

En illustrant ses propos par différents cas sur le continent africain, l’auteur souligne l’effondrement du système économique des grandes banques. Pour rappel, ce modèle consiste à fidéliser un client dresser un réseau d’agences interdépendantes, établir une certaine péréquation entre les services et segments de clientèle de la banque…

Dans son ouvrage, Paul de Leusse considère la création de la cryptomonnaie et de la technologie blockchain comme la dernière évolution qui amorce l’after banking.

Quelle est la stratégie adoptée par Orange Bank ?

Les banques historiques ne sont pas forcément d’accord quant à l’avantage que représente la gestion innovante des données. Pour sa part, Paul de Leusse indique que pour Orange Bank, la vision de la donnée est dynamique. Ainsi, l’accord du client est primordial dans toutes les opérations de la banque. Par ailleurs, la lutte anti-blanchiment constitue désormais le principal enjeu du secteur bancaire selon le dirigeant.

5 millions de Français changent aujourd’hui de banque. Par ailleurs, un tiers d’entre eux souhaitent faire de leur banque numérique leur établissement financier principal.

Orange Bank compte bien continuer à innover pour séduire encore plus de clients, notamment les consommateurs non ciblés par les Fintech. Pour l’heure, le client type de la banque en ligne est âgé de 42 ans en moyenne et perçoit 1 900 euros par mois.

Pour se démarquer de la concurrence, Orange Bank mise sur plusieurs points, notamment :

  • La coordination des espaces de gestion de comptes (physique, numérique et centres d’appels) ;
  • L’optimisation de la gestion des données personnelles des clients ;
  • La centralisation des emplois et des impôts en France ;
  • La mise à disposition d’un SAV de qualité ;
  • L’établissement d’une certaine proximité avec le client, surtout en cas de crise ;
  • Un service rapide, transparent et clair.
Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top