Avec la politique des taux bas de la BCE, les banques allemandes se sont retrouvées noyées sous leurs liquidités

Bâtiment de la BCE en Allemagne

Depuis que la Banque centrale européenne a décidé de facturer les dépôts de liquidité, les établissements bancaires allemands se sont mis à garder sur eux leur surplus de réserves. L’autre option consistait à prêter en masse, une solution efficace, mais qui se révélait très limitée en termes de rendement. Ceux qui n’arrivaient pas à trouver la bonne méthode pour placer leurs liquidités se sont retrouvés « noyés » sous des milliards de cash.

Les banques doivent payer pour placer leurs réserves excédentaires à la BCE

Le contexte économique actuel ou plutôt la politique de la Banque centrale européenne engendre une situation quelque peu insolite pour les banques. Ces dernières se retrouvent avec une quantité importante d’argent liquide, dont le stockage commence à poser problème.

Les temps sont durs pour les banques allemandes qui doivent composer non seulement avec une concurrence de plus en plus ardue, mais également une perte de rentabilité qui commence à devenir conséquente.

Selon ces organismes financiers, la politique accommodante de la BCE n’est pas étrangère à leur situation actuelle.

Important Dans sa volonté de maintenir les taux bas, l’instance européenne a fini par faire passer son taux directeur au négatif. Et par voie de conséquence, au lieu de percevoir des intérêts, les établissements bancaires se retrouvent à payer des frais de dépôt pour les réserves de liquidités qu’ils y entreposent.

Les banques allemandes cherchent des sous-traitants à qui confier leur argent

Plutôt que de payer la BCE pour garder leur argent, de nombreux établissements financiers européens ont opté pour une réaffectation d’une portion des liquidités en trop vers les crédits en tout genre. Mais avec plusieurs dizaines de milliards d’euros de cash disponible, les sommes qui restent en caisse après distribution des prêts demeurent conséquentes.

La solution trouvée par les banques allemandes est alors de faire appel à un organisme tiers pour l’entreposage des espèces en surplus. C’est ainsi que Pro Aurum, spécialisé dans le commerce de l’or et autres métaux précieux, a été sollicité par plusieurs d’entre elles. Mais confronté au même problème, celui-ci a été contraint de décliner les éventuels partenariats.

La BCE réfute toute responsabilité concernant la situation des banques

La BCE reste fidèle à sa ligne de conduite et conteste l’hypothèse selon laquelle elle serait à l’origine de la mauvaise situation des banques.

Toujours selon la BCE,

La politique des taux bas a grandement contribué à la hausse du PIB en Allemagne et dans le reste de l’Europe.

Pour elle, la concurrence à laquelle se livrent les banques est à la base de leur problème. Leurs efforts devraient être concentrés sur la réduction des frais bancaires et la proposition de nouveaux produits innovants et utiles aux particuliers.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top