Multiplication du nombre de clients surendettés : Axa Banque accusée de manquer à ses devoirs de conseil et d’information

Une agence d'AXA banque

Une étude récente suggère que les frais pour incident de paiement facturés par les banques françaises sont parmi les plus élevés en Europe. Une pratique abusive que dénonce l’association de consommateurs Crésus. Celle-ci pointe notamment du doigt l’Axa Banque, qu’elle accuse de faire preuve de passivité envers ses clients les plus fragiles et de contribuer ainsi à leur surendettement.

Des conséquences souvent dramatiques

Les clients des banques ne cessent actuellement de recourir à des associations, telles que Crésus qui peuvent les accompagner dans la recherche de solutions efficaces contre les risques de surendettement.

En effet, à cause des frais bancaires qui leur sont réclamés lors des incidents comme les paiements refusés ou les découverts dépassés, les plus fragiles se retrouvent très vite dans des situations financières compliquées.

Important Aujourd’hui, il n’est pas rare de voir des personnes contracter un nouveau crédit pour pouvoir rembourser un autre en cours, majoré des frais de retard et des pénalités de rejet de prélèvement.

Plus que les soucis financiers, le surendettement peut engendrer des conséquences beaucoup plus tragiques.

Afin de soutenir les personnes fragilisées par l’endettement, l’association Crésus a mis en place une plateforme téléphonique pour recevoir les doléances et leur venir en aide. Elle se retrouve souvent confrontée à des cas de dépression et même de tentative de suicide de la part de ces clients surendettés.

Que reproche Crésus à Axa Banque ?

Il est utile de rappeler ici que les frais d’incidents sont plafonnés à 25 euros par mois pour les clients les plus fragiles. Mais cette loi se révèle un peu bancale, restant très subjective, puisque les établissements bancaires définissent eux-mêmes les critères de « fragilité » de leurs clients.

Et selon l’association Crésus,

« Axa profite de cette latitude d'appréciation pour omettre sciemment de classer dans cette catégorie ses clients qui croulent déjà sous les dettes ».

Normalement, lorsqu’une personne est victime d’incidents bancaires pendant 3 mois successifs, elle doit être considérée comme fragile et bénéficier des mesures d’accompagnement.

L’association a attiré l’attention de l’ACPR concernant ce cas et a invité le régulateur à réagir. De son côté, Axa Banque n’a, pour l’instant, émis aucun commentaire face aux accusations dont elle fait l’objet.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top