Les usages et attentes des mobinautes en matière de paiement bancaire

Une jeune femme avec son smartphone

La quatrième édition du baromètre des usages mobiles réalisé par Open, spécialiste des services du numérique, en partenariat avec l’EBG et Testapic, vient de sortir. Le sujet est en effet essentiel, considérant l’importance du smartphone dans notre quotidien. L’étude s’intéresse notamment aux habitudes et attentes des mobinautes concernant les applications mobiles.

Essor des applications mobiles d’entreprise

Important Selon le baromètre, le mobile occupe une place grandissante chez les professionnels.

Dans 48 % d’entreprises, les salariés disposent d’une application mobile, la moitié d’entre elles ont mis en place un réseau social internet et pour les collaborateurs de 22 %, l’outil donne accès aux données RH.

Les utilisateurs d’applications mobiles d’entreprise plébiscitent des fonctionnalités supplémentaires essentielles afin de gagner en praticité. 44 % et 40 % respectivement des participants au sondage souhaitent pouvoir gérer leurs congés et leurs notes de frais directement sur la plateforme. La gestion des fiches de salaire a quant à elle été mentionnée par 42 % des sondés.

Le paiement et la santé, deux usages essentiels du smartphone

Sur le plan personnel, pour un tiers des participants à l’enquête, le téléphone intelligent représente un moyen de paiement courant, soit par l’intermédiaire d’une application dédiée soit via la technologie sans contact ou encore par carte bancaire sur les plateformes de e-commerce (65 % des sondés).

La santé passe aussi par le smartphone pour près de 4 mobinautes sur 10. Yuka et Doctolib font partie des applications de santé les plus connues et les plus utilisées, avec Ameli, le site officiel de l’Assurance Maladie. Plus largement, en matière de service public, les Français recourent aussi régulièrement à l’appli de Pôle emploi.

Les critères de choix et les habitudes d’utilisation des applis

Important Si les applications sont plébiscitées dans toutes sortes de domaines, le nombre de téléchargements a nettement diminué.

D’une dizaine par mois en 2018, il a été divisé par 5 cette année. Désormais, les critères de choix prioritaires sont :

  • l’intérêt de l’outil,
  • la qualité de la prise en main,
  • la fiabilité.

Les critiques portent principalement sur :

  • les dysfonctionnements,
  • l’insuffisance de fonctionnalités,
  • la publicité inApp, jugée intrusive.

De manière générale, les mobinautes ne souhaitent pas être dérangés par des notifications intempestives. Les spécialistes estiment que la limite acceptable pour la majorité des personnes est de 6 notifications quotidiennes par application, mais 20 % des sondés les désactivent toutes. Parmi ceux qui acceptent encore d’en recevoir, 58 % n’en consultent que quelques-unes.

Important Et alors que les mobinautes manipulent un grand nombre d’informations sensibles, 17 % ignorent en quoi consiste la protection des données.

Plus grave, 36 % des répondants admettent ne pas maîtriser la question de l’utilisation des renseignements recueillis par les programmes dont ils se servent, et 50 % accepteraient la géolocalisation.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top