La Banque Postale prévoit de majorer ses tarifs dès 2020

logo de la Banque Postale

En plus de composer avec des taux d’intérêt particulièrement bas, les banques ont été invitées à modérer leurs tarifs en 2019. Mais l’année prochaine, certaines d’entre elles n’hésiteront pas à rehausser leur grille tarifaire. Tel est le cas de La Banque Postale qui devrait toutefois continuer à compter parmi les enseignes les moins chères.

Les engagements pris par les établissements bancaires français en faveur des clients en situation de fragilité financière ont eu de sérieuses répercussions sur leurs performances. Or, les taux imputables aux supports d’épargne phares comme les fonds en euros de l’assurance-vie ne permettent pas de compenser les pertes essuyées.

C’est la raison pour laquelle la filiale bancaire de La Poste a par exemple décidé d’élever, pour 2020, le prix de sa carte Visa (1 euro supplémentaire par an) ou de son offre groupée (0,15 euro supplémentaire par mois). Sur certains services, l’écart entre les tarifs de La Banque Postale et de la concurrence tend à se réduire.

Une hausse notable concernant la lettre Murcef

Cette année, les frais de découvert bancaire se limitent à 20 euros mensuels pour les cibles fragiles, contre 25 euros pour le reste de la clientèle. Le président du directoire de La Banque Postale, Rémy Weber, n’a pas manqué d’avouer qu’avec le plafonnement des frais d'incidents bancaires, les revenus de l’établissement ont été pénalisés par un manque à gagner de 39 millions d'euros au cours du premier semestre 2019.

Pour le compenser, La Banque Postale relèvera les frais relatifs à la transmission de la lettre d’information indiquant le rejet d’un chèque dépourvu de provisions. Avec une hausse de 6 euros, ils s’établiront à 12 euros en 2020.

Sur ce point, l’enseigne s’inspire de ce qui est pratiqué ailleurs. Chez la concurrence, l’envoi d’une pareille lettre est facturé à 13,10 euros en moyenne, en se référant aux données relevées au début de mars dernier.

Les autres frais bancaires augmentent légèrement

Si La Banque Postale compte actuellement 10,5 millions d’usagers actifs, est-ce en partie en raison de ses frais de tenue de compte qui ont été établis à 1 euro par mois, contre 1,55 euro par trimestre auparavant ?

Cette politique a été instaurée depuis 2017. Dans le même ordre d’idée, l’enseigne a été la dernière, parmi les grandes banques, à prélever des frais à l’occasion des retraits en espèces en dehors de son réseau. Quant à ses cartes de débit Visa Classic, elles figurent parmi les plus utilisées dans l’Hexagone.

Mais cette année, les frais de tenue de compte appliqués par La Banque Postale atteignent 1,10 euro mensuel, ce qui représente une progression de 10 %. Il n’empêche que ces tarifs, qui s’élèvent à 13,20 euros par an, restent en dessous de la moyenne observée sur le marché (24 euros).

Autre cas de hausse : les usagers de la banque de La Poste débourseront 0,85 euro de frais par mois calendaire à compter de la quatrième transaction réalisée sur le distributeur d’une autre enseigne dès 2020. Auparavant, ils devaient s’acquitter de 0,65 euro mensuel.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top