Plus d’argent liquide dans les portefeuilles dans 20 ans ?

paiement en espèce

Dans l’Hexagone, les règlements par carte bancaire s’établissent à 40 % au moins, concernant les achats. Ce moyen de paiement est le plus plébiscité par les Français. Mais la possibilité de payer les courses via smartphone grâce à la technologie NFC peut également amener à délaisser les paiements en espèces, déjà sujets à quelques limitations.

En incitant l’usage de nouveaux outils de paiement autres que les espèces, l’État contribue à la lutte contre le travail dissimulé et contre la fraude à la TVA. Le gouvernement souhaite également réaliser des économies, d’autant plus que la gestion de l’argent comptant coûte particulièrement cher.

Ainsi, un rapport a été publié par le Comité action publique 2022, au mois de juin dernier. Il recommande l’utilisation progressive des moyens de paiements susceptibles de remplacer les billets de banque et les pièces de monnaie. Des solutions ont déjà été mises en place par les acteurs bancaires et les GAFA.

Le paiement sans contact connaît un essor

Chez les commerçants, les règlements « cash » peuvent être remplacés par les paiements sans contact (par carte bancaire et via application mobile), dès 1 euro. Puisqu’aucun code n’est requis pour l’activation de la transaction, les établissements bancaires font la promotion de leur praticité, sans lésiner sur la sécurité.

D’autres acteurs comme Paylib et Apple Pay s’y mettent également, via les applications mobiles. Pour procéder à un éventuel paiement, l’usager dépose tout simplement son smartphone sur le terminal électronique.

Néanmoins, le moyen de paiement doit être suffisamment rapproché (moins de 4 centimètres) du terminal pour que l’opération aboutisse. De plus, en l’espace d’une journée, depuis 2017, les paiements des achats ne doivent pas dépasser 30 euros.

Une fois cumulées, les transactions ne sont pas supposées dépasser plus 50 euros. Elles peuvent atteindre 100 euros en fonction des banques. Pour régler des achats plus importants, l’usager devra taper un code, comme avec une carte bancaire classique.

Tout règlement frauduleux est remboursé par l’enseigne bancaire

Si la technologie NFC facilite le quotidien de nombreux Français, son usage devrait être modéré, notamment lorsque la carte bancaire est entre les mains d’une personne dépensière.

En tout cas, quand une transaction est effectuée via les moyens de paiement sans contact contre le gré des clients, ils se font rembourser par leur banque. Ils ont un délai de 13 mois pour faire opposition auprès de l’organisme concerné. Tel est le cas lorsque le téléphone qui sert à réaliser les paiements sans contact a été dérobé.

Si cette assurance encourage le recours au paiement par carte, les habitués des paiements en liquide doivent faire face à certaines restrictions, du fait de la réglementation en vigueur. Par exemple, les contribuables ne sont plus autorisés à payer leurs impôts « cash » quand ils excèdent un montant de 300 euros. Dans les commerces, les achats en espèce s’élèvent à 1 000 euros au plus. En revanche, les transactions effectuées entre particuliers ne sont pas concernées.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top