Le paiement sans contact est entré dans les usages des Français

paiement sans contact

Aujourd’hui, la fonctionnalité sans contact a été largement adoptée au niveau des commerces de proximité. S’appliquant depuis septembre 2017 aux achats inférieurs à 30 euros, le geste « Poser, c’est payé » fait de plus en plus d’adeptes parmi les Français. Si le paiement sans contact séduit, son utilisation sur mobile reste encore rare.

Le Groupement GIE Cartes Bancaires avait évalué à 2 milliards le nombre de transactions en mode sans contact réalisées en 2018. C’est 63 % de plus par rapport à 2017 et 231 % de plus comparé à 2016. Fin de l’année dernière, la carte bancaire sans contact était encore retenue pour la quasi-totalité des transactions.

Pour sa part, le paiement sans contact sur mobile via Paylib, Apple Pay, Samsung Pay et autres n’a représenté que 4 à 5 millions d’opérations en 2017 d’après la Banque de France. La compatibilité des téléphones avec la technologie NFC, indispensable à la fonctionnalité sans contact, constitue un obstacle majeur.

Évolution du paiement sans contact

En 2017, le paiement sans contact a marqué un tournant. Cette année-là, au mois de novembre, le cap du milliard de transactions a été franchi pour la première fois. Vers la fin 2017, le nombre de paiements effectués sans contact a dépassé 1,2 milliard pour une valeur totale de 12 milliards d’euros, soit le double de 2016. L’année dernière, il a atteint 2 milliards.

Avec un ticket moyen s’élevant à 10 euros, ces transactions extrêmement rapides représentaient 10 % des règlements par carte en 2017. Peu à peu, les marchands se sont dotés de nouveaux terminaux afin de diminuer le temps de passage en caisse. On en comptait 500 000 en 2016. En 2017, ils étaient 600 000, soit 41 % du parc.

S’ils permettent aussi d’effectuer des paiements sans contact et offrent un niveau de sécurité satisfaisant, les smartphones restent cependant peu utilisés. Seulement 10 millions de transactions en mode sans contact via mobile ont été réalisées en 2018.

Freins à la généralisation du paiement mobile

Parmi les moyens de paiement préférés des Français, la carte bancaire détient la première place depuis plusieurs années. Avec l’arrivée des cartes biométriques sans contact intégrant un capteur d’empreinte digitale, elle devrait le rester.

Société Générale est la première enseigne à avoir testé cette nouvelle technologie. Si le geste reste le même, il y a cependant un gros avantage. En effet, il n’existe aucune limite de montant.

Si le paiement mobile offre de nombreux avantages, sa généralisation est entravée par plusieurs éléments. Du côté des consommateurs, il demeure des craintes par rapport aux risques de fraude. Il faut en effet savoir qu’un voleur peut effectuer des achats de moins de 20 euros avec une carte sans en connaître le code tant que le titulaire n’a pas fait opposition.

Quant aux commerçants, ils se voient appliquer des frais sur les petits montants par les banques. Une taxe est en effet prélevée pour toute transaction de moins de 15 euros effectuée par carte bancaire. Une situation qui freine les commerçants dans l’acquisition d’équipement en terminal compatible.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top