Le gel des tarifs bancaires demandé par l’État a bien été appliqué

calcul tarifs bancaires

Face aux tensions sociales engendrées par la crise des Gilets jaunes, l’Exécutif a demandé aux établissements bancaires de trouver une solution pour améliorer le pouvoir d’achat de la population. Ces derniers ont donc décidé de réaliser un gel de la hausse de leurs tarifs pour 2019. Selon une étude réalisée, les enseignes ont tenu parole. Tour d’horizon !

Le 11 décembre 2018, de nombreux grands acteurs économiques ont été sollicités pour mettre en place des mesures pour réduire l’impact du mouvement des Gilets jaunes. Cette réunion a débouché sur un engagement des institutions bancaires à ne pas augmenter leurs tarifs pour cette année.

ObservationsSelon de récentes observations, la mesure prise par les banques a bien été appliquée. Une étude menée sur 109 établissements bancaires révèle que près de la moitié des enseignes ont annulé la hausse qu’ils avaient prévu tandis que certains ont publié des grilles où aucune augmentation n’a été signalée.

De nombreuses banques ont tenu leur engagement

Menée pour le compte du Comité consultatif du secteur financier (CCSF), l’étude en question s’est concentrée sur les tarifs de 109 enseignes bancaires, dont 101 établissements de réseau et 8 banques en ligne.

Elle a également analysé les prix de 14 prestations standards. L’étude a révélé que la moitié de ces services ne présentaient aucune modification. Le reste affichait des réductions allant de 0,12 % à 16,59 % selon les prestations.

Un autre constat est également ressorti : 52 établissements, dont 8 banques numériques, ont sorti une nouvelle grille en janvier. Cette dernière indiquait que les hausses prévues étaient annulées. L’étude explique également que 7 établissements parmi ceux qui ont été observés ne comptaient pas augmenter leurs tarifs.

Les divers effets du gel des tarifs

Outre des réductions sur certaines prestations comme les commissions d’interventions et les abonnements donnant la possibilité de gérer les comptes via Internet, l’application du gel des tarifs a entraîné la baisse ou du moins la stabilité d’autres tarifs. Par exemple, les frais de tenue de compte qui ne sont pas facturés par 6 banques en ligne et 7 établissements traditionnels présentent un montant moyen de 20 euros par an, ce qui n’a pas changé.

Toujours d’après l’étude, 13 établissements facturent encore l’accès à distance des comptes. C’est le cas de la galaxie Crédit du Nord, de Martin Maurel ou Monte Paschi. Néanmoins, l’application du gel des tarifs bancaires devrait avoir un effet modéré sur les particuliers, comme le fait remarquer le CCSF.

Les hausses prévues pour 2019 étant relativement basses, le gel décidé par les banques aura des effets limités sur le compte des particuliers. Toutefois, le gouvernement estime que cette mesure permettra de redistribuer entre 500 et 600 millions de pouvoir d’achat aux Français.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top