L’Union luxembourgeoise des consommateurs met la pression sur l’État et les banques

Vue de Luxembourg-ville

Les dirigeants de l’ULC dénoncent les pratiques abusives des établissements bancaires qui facturent au prix fort les opérations au guichet. Les tarifs du stationnement dans les hôpitaux sont également pointés du doigt. Décidée à lutter contre ces agissements, l’Union luxembourgeoise des consommateurs, dirigée par son président Nico Hoffmann et son directeur Guy Goedert, ne compte pas lâcher du lest.

Défendre la cause des clients vulnérables devant le Parlement

L’objectif de l’ULC est alors d’exiger la promulgation d’une loi obligeant les banques à supprimer les frais bancaires au guichet pour les séniors et les individus à mobilité réduite. Prêt à défendre la cause de ces clients vulnérables devant le parlement, l’association a récemment réitéré ses doléances.

Elle souhaite également la mise en place de tarifs préférentiels, ou de la gratuité des prestations, pour les personnes âgées de plus de 65 ans. Cette prérogative est déjà appliquée par quelques enseignes de la place financière de Luxembourg, mais selon Guy Goedert, il s’agit encore d’actes isolés, souvent effectués sur demande.

Certaines personnes à mobilité réduite et les séniors ont en effet du mal à utiliser un smartphone ou une tablette pour réaliser des opérations sur leurs comptes. Ils sont ainsi plus exposés aux fluctuations des frais des opérations au guichet.

D’autre part, l’ULC a également signalé que le comparateur des frais bancaires mis en place par le CSSF depuis le début du mois de novembre 2018 ne répond pas aux attentes des consommateurs. Il manquerait l’outil de simulation permettant de mettre en concurrence les offres bancaires disponibles sur le marché.

En même temps, toujours selon cet organisme, il conviendrait d’apporter plus de précisions sur la notion vague de « frais raisonnables » évoquée par la loi en vigueur.

Les frais de stationnement dans les hôpitaux trop chers pour les usagers

Ayant reçu un grand nombre de réclamations de la part des usagers, l’ULC critique vivement la politique tarifaire relative aux frais de stationnement appliquée par les hôpitaux. La pétition que l’association a déposée il y a un an de cela n’a pas abouti à un résultat positif jusqu’ici.

De leur côté, les établissements hospitaliers avancent comme motif de la hausse des prix de parking, l’absence des aides financières de la part du Gouvernement et de la Caisse de santé.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top