Les numéros de cartes bleues seront-ils bientôt nécessaires pour réserver dans un restaurant ?

table réservée dans un restaurant

Couramment appelés « No show », les clients qui passent des réservations mais qui ne viennent pas au rendez-vous représentent un véritable fléau pour les restaurateurs. Ainsi, certaines enseignes demandent à l’avance l’empreinte des cartes bleues des clients afin de réduire au maximum le manque à gagner non négligeable dû à une telle pratique.

Il arrive assez souvent qu’un client réserve une table dans un restaurant et ne se présente pas par la suite. Au-delà du désagrément occasionné, cette situation nuit considérablement aux professionnels évoluant dans le secteur. En effet, au final, l’établissement a retiré une table de son service courant alors que d’autres clients auraient pu en disposer.

D’après certains restaurateurs, ce fléau peut engendrer des pertes significatives de l’ordre de 30 % sur leur chiffre d’affaires annuel. Les petites enseignes et les établissements financièrement fragiles sont les plus affectés par ces pratiques. Même les restaurants étoilés affichent un manque à gagner allant jusqu’à 150 000 euros par an à cause de ce phénomène.

Des précautions pour limiter les pertes des restaurateurs

Selon les acteurs du secteur, la mesure consistant à donner son empreinte bancaire est réellement efficace pour inciter les clients à se présenter après avoir effectué une réservation. Grâce à ce système, le nombre de « No show » peut rapidement baisser de 25 à 1 % d’après Zenchef.

Ce site internet permet aux restaurateurs de demander aux clients les numéros de leur carte bleue pour réserver une table. De cette manière, ils s’efforceront au moins d'informer l'équipe à l’avance en cas de souci, ou s’ils ne comptent tout simplement pas venir au restaurant.

Cependant, les consommateurs semblent assez réticents à l’égard de ce système. Ils rechignent à effectuer des formalités similaires au dépôt de caution juste pour effectuer une réservation dans un restaurant.

En effet, les cautions et la prise d’empreinte bancaire sont surtout associées à la réservation dans les hôtels ou à la location de voiture. Ici, les clients comprennent leur nécessité en cas de problème.

Dans un restaurant en revanche, ils ont du mal à appréhender l’intérêt de telles précautions. Selon eux, le système risque de devenir gênant. De plus, confier ses empreintes bancaires à une tierce personne est loin d’être un geste anodin et expose son propriétaire au piratage.

Un véritable fléau pour les professionnels

Outre le fait de supprimer les réservations, l’enregistrement au préalable des numéros de carte bancaire du client est une des solutions proposées par les restaurateurs pour limiter le nombre de « No show ». En effet, il serait assez difficile, voire impossible, pour ces professionnels de laisser leurs clients patienter sur le trottoir.

Pour lutter contre ce phénomène, certains restaurants demandent ainsi aux clients de fournir leur empreinte bancaire lors de la réservation. Le nombre de « tables fantômes » devrait baisser de manière significative avec ce système dissuasif proposé par le site Zenchef.

Comme l’explique son fondateur, Xavier Zeitoun :

On peut tous avoir des cas particuliers qui font qu'on ne se présente pas dans un restaurant. Mais le constat est qu'une nouvelle génération de consommateurs ne prévient plus le restaurateur. Et finalement, quand ils bloquent des tables, c'est de la perte sèche. On estime cela entre 25 à 30 % de chiffre d'affaires supplémentaire qu'ils pourraient faire s'ils avaient activé le système d'empreinte bancaire.

Xavier Zeitoun.

Pour mettre un terme à ces mauvaises pratiques, certains établissements envisagent même d’aller plus loin. Ils souhaiteraient que les clients paient l’addition à l’avance, à l’instar des compagnies aériennes, des services de location de voiture ou de certains hôtels.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top