Les chiffres en relief sur les cartes bleues pourraient disparaître

Des cartes bancaires

Fin mars, Apple avait annoncé le lancement de sa carte de crédit. Prévu pour cet été aux États-Unis, ce produit aura néanmoins une spécificité. En effet, la marque à la pomme mettra en circulation des cartes non embossées (dépourvues de chiffres en relief). Ce nouveau produit est très attendu et semble représenter une innovation majeure dans le secteur financier.

Bientôt, les utilisateurs d’Apple profiteront de l’Apple Card. Cette carte bleue leur proposera différentes fonctionnalités. Connectée à Apple Pay, elle permettra notamment de régler des achats auprès de commerçants travaillant avec des banques partenaires. Elle sera également liée à l’application Wallet pour une meilleure gestion des comptes bancaires.

L’Apple Card présentera également un design particulier. À l’image des cartes haut de gamme, ce produit sera réalisé en métal. Toutefois, il se démarquera des autres par sa surface entièrement lisse. Cette nouveauté pourrait affecter le secteur bancaire. Quels seront les effets de l’absence de chiffres et de textes en relief ?

Notre sélection des promos
La sélection meilleurtaux
220 € Offerts
Fortuneo
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
200 € Offerts
AXA Banque
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
160 € Offerts
Monabanq
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
150€ Offerts
BoursoBank
Voir l'offre
Voir l'offre
Je compare les offres bancaires

Que représentent les chiffres embossés sur les cartes de crédit ?

Sur les cartes bancaires, on retrouve de nombreuses informations. Au recto figurent différents logos (réseaux de paiement ou paiement sans contact) ainsi qu’un numéro unique à 16 chiffres en relief.

La date de fin de validité de la carte et le nom du client y sont également mentionnés. Au verso sont inscrits des informations sur le type de la carte et un cryptogramme visuel. Enfin, le client y trouve un espace pour accueillir sa signature.

Actuellement, le nom du propriétaire de la carte, le numéro unique et la date d’expiration sont imprimés en relief. Cette pratique résulte de la période durant laquelle les terminaux de paiement électroniques (TPE) n’existaient pas ou n’étaient pas répandus.

Pour payer un achat, la carte devait alors être insérée dans un outil baptisé « sabot ». Ce dernier permettait de transférer ses informations sur du papier carbone. D’où la nécessité des caractères en relief.

Apple veut changer la donne avec sa nouvelle carte. Selon Patrice Bernard, spécialiste de l’innovation bancaire, les clients attachent de l’importance à l’aspect de leur carte. Cela pourrait donc populariser l’Apple Card. Mais pour des raisons de sécurité, certaines institutions bancaires sont contre la suppression des caractères embossés.

La marque à la pomme assure que son produit est fiable. D’autant que plusieurs mesures innovantes permettent d’éviter les fraudes et autres vols de données personnelles.

Je compare les offres bancaires

Les caractères embossés sont-ils utiles ?

Actuellement, l’embossage de caractères sur la carte bancaire est obsolète. En France, les appareils équipés de papier carbone nécessitant ce type de mesure ne sont plus utilisés. Cependant, les chiffres en relief sont encore présents sur les cartes de crédit.

Selon des idées répandues chez les usagers, les cartes embossées sont plus fiables. Elles sont également plus acceptées par les commerces. Par ailleurs, certains avancent que les cartes non embossées font souvent l’objet de refus d’autorisation.

C’est notamment le cas pour les produits d’entrée de gamme comme ceux d’Electron ou Maestro. D’après des experts, certaines enseignes en France ou ailleurs refusent également les cartes ayant une surface lisse.

Avec le nouveau produit que compte lancer Apple, la question de l’embossage crée une certaine polémique. Il semble que l’impression en relief en elle-même n’est pas obsolète. C’est le fait de marquer les informations « en dur » sur la carte qui pose problème. En effet, les données qui y sont inscrites sont normalement renfermées dans la puce et la piste électronique. Ce sont ces dernières que les TPE analysent.

Toutefois, si en France les machines pouvant lire les données de ces éléments électroniques se sont généralisées, ce n’est pas le cas partout ailleurs. Dans certains pays, les commerçants doivent vérifier le numéro unique de la carte avant d’accepter un paiement. Le fait de le supprimer pourrait donc être problématique.

Archives

Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.