Les clients peuvent désormais payer avec leur visage en Chine

un homme payant avec son visage

Alors que ce dispositif peine à se répandre dans certaines régions, le paiement par smartphone commence déjà à être obsolète en Chine. En effet, des enseignes telles que WeChat Pay et Alipay se concentrent actuellement sur la démocratisation de la reconnaissance faciale. Ces plateformes confirment ainsi leur statut de précurseurs sur le marché du paiement.

À défaut de pouvoir se départager, WeChat Pay et Alipay ont affirmé posséder les plus grands réseaux en matière de paiement mobile en Chine. Ces deux plateformes innovantes sont respectivement détenues par Tencent et Ant Financial. Outre leur croissance rapide, elles sont aussi renommées pour leur rivalité historique.

Actuellement, les deux entreprises concurrentes considèrent la reconnaissance faciale comme le mode de paiement du futur. Ainsi, une fois le défi technologique relevé, elles se sont appliquées à banaliser cette méthode en Chine et cherchent à couvrir rapidement le plus grand territoire possible. Ces plateformes annoncent-elles la fin imminente des paiements par smartphone ?

Un mode de paiement prisé des consommateurs

Pour l’instant, ni Alipay ni WeChat Pay n’a fourni de chiffres officiels sur le nombre de points de vente qui ont adopté le paiement par reconnaissance faciale en Chine. Cela dit, les observateurs s’accordent à dire que le premier commerce à se servir de la technologie d’Alipay était un KFC (Kentucky Fried Chicken) de Hangzhou.

Le choix de l’emplacement a surtout été dicté par des raisons pratiques, car la ville abrite le siège social de sa maison-mère, Ant Financial. Depuis, la reconnaissance faciale s’est répandue à travers le pays. Elle est notamment disponible au niveau de nombreux distributeurs automatiques, des supermarchés, et même des hôpitaux.

Wedome, une chaîne de boulangerie très présente en Chine, l’a mise en place dans 300 de ses points de vente. Ce dispositif a même permis d’améliorer de 60 % l’efficacité de ses caissiers selon le porte-parole de l’enseigne. Par ailleurs, dans certaines succursales, plus de 70 % des clients privilégient ce système de paiement.

D’après un sondage réalisé par l’Association chinoise de paiement et de compensation en 2018, 85 % des clients réglant leurs achats par smartphone étaient prêts à adopter les modes de paiement biométriques comme la reconnaissance faciale. 70 % des personnes interrogées s’inquiétaient toutefois des risques concernant la confidentialité et la sécurité de leurs données personnelles.

Certains consommateurs déplorent aussi le fait que ce type de technologie se révèle généralement décevant et peu pratique au quotidien. En effet, il arrive assez souvent que les paiements ne soient réellement effectifs qu’après plusieurs tentatives.

Un marché propice au déploiement de la reconnaissance faciale

Les moyens de paiement alternatifs tels que la reconnaissance faciale contribuent à améliorer l’efficacité du personnel et à augmenter les ventes des commerces. L’enseigne Wedome peut notamment témoigner de la pertinence de ces arguments phares des acteurs du secteur.

Ces nouvelles solutions permettent aussi d’optimiser le fonctionnement de services d’intérêts généraux comme les hôpitaux.

Fort de ses 700 millions de clients en Chine, Alipay a ainsi été le premier à lancer un dispositif de paiement par reconnaissance faciale en décembre 2018. En mars dernier, elle a été rattrapée par son concurrent direct, WeChat Pay, qui propose désormais un système similaire.

Bien qu’elle semble futuriste, la technologie de la reconnaissance faciale est déjà arrivée à une certaine maturité en Chine d’après un analyste du Suning Financial Research Institute, Zheng Qingzheng. Selon cet expert, elle représenterait même l’avenir des transactions mobiles.

De ce fait, l’utilisation de la reconnaissance faciale s’est répandue très rapidement en Chine. Elle est, par exemple, assez courante dans les systèmes de protection des entreprises et des bâtiments publics.

Cette technologie est également utilisée dans certains réseaux de transports publics, et même dans quelques toilettes publiques. Tencent et Alibaba continuent par ailleurs à chercher d’autres applications possibles pour la reconnaissance faciale.

À ce jour, les plateformes WeChat Pay et Alipay couvrent 90 % des paiements mobiles sur le marché chinois. Toutefois, elles connaissent actuellement un ralentissement de croissance par rapport au volume de transactions et au nombre d’utilisateurs. Les deux entreprises devraient pouvoir redynamiser leur activité grâce au paiement par reconnaissance faciale.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top