Les banques veulent devancer les Fintech sur le marché des paiements par carte

Une personne qui effectue un paiement en ligne avec sa carte

Après les offres 100 % digitales, à moindre coût, les Fintech se lancent sur un marché longtemps dominé par les banques traditionnelles, celui des paiements par carte. Certains acteurs tels que Linxo prévoient ainsi de sortir leur propre carte prochainement. Pour éviter d’être supplantées et rester compétitives, les banques renouvellent leurs offres.

La carte bancaire a fait son apparition dans les années 70 et se présentait directement comme une véritable révolution dans le monde des échanges. En effet, elle met fin au paiement par espèces et propose un règlement facile et sécurisé, réalisé en quelques manipulations. Pour cette raison, elle séduit plus d’un.

Les banques en tirent profit, et rapidement, les cartes deviennent leur principale source de revenus. Mais ce, jusqu’à l’arrivée des Fintech, qui mettent en avant des systèmes de paiement digitalisés, encore plus pratiques.

Pour rivaliser, les banques proposent de nouvelles modalités de paiement, avec la carte biométrique ou celle à cryptogramme dynamique.

Des solutions pour augmenter la valeur de la carte bancaire

L’arrivée des Fintech a considérablement impacté le marché bancaire. Désormais, les banques doivent partager leur marché, et donc leurs profits, avec ces nouveaux acteurs. Et pourtant, elles sont loin d’avoir l’avantage, car les offres sont toujours plus innovantes et plus attractives chez leurs concurrents : services simples, rapides et à moindre coût. Pour maintenir un avantage concurrentiel, les banques sont donc contraintes de réinventer leurs offres.

La carte bancaire fait partie des offres les plus touchées et anéanties par l’influence de ces Fintech. En raison des solutions de paiement mises en avant par ces néobanques, les clients ont de moins de moins d’attrait pour le paiement par carte. Elle devient ainsi difficile à rentabiliser au niveau des banques.

Mais celles-ci comptent bien résoudre la situation. Et pour ce faire, elles ont avancé des systèmes plus innovants qui permettent de faciliter et de sécuriser davantage le paiement. Parmi les solutions mises en avant figure la carte bancaire à cryptogramme dynamique.

À la différence des modèles classiques, dont les codes sont fixes, cette carte propose un code dynamique, qui change régulièrement. Une manière de limiter les risques de piratage, car même si les hackers obtiennent le code, celui-ci changera instantanément.

Après la carte à cryptogramme dynamique vient la carte bancaire biométrique. Celle-ci va plus loin et propose, non plus un code PIN, mais une authentification par empreinte digitale. Elle dispose d’un capteur sur lequel l’utilisateur doit presser son pouce pour générer un paiement.

De remarquables avancées

Loin d’être un simple projet qui reste à discuter, la mise en place de ces nouvelles cartes est déjà en cours chez les banques françaises. Société Générale était d’ailleurs la première à les mettre en avant. Comme moyen de paiement, elle propose déjà à ses clients la carte à cryptogramme dynamique. Elle prévoit par ailleurs d’étendre l’utilisation de codes dynamiques sur l’ensemble de sa gamme.

Durant le premier trimestre de 2019, cette banque s’est également lancée dans le test de la carte bancaire biométrique. Et elle n’est pas la seule. En effet, Crédit Agricole prévoit d’expérimenter cette nouvelle technologie auprès de 200 clients inscrits dans ses agences à Touraine et à Poitou. Son intégration définitive se fera en 2020, si rien ne change.

Le groupe BNP Paribas est un autre acteur qui s’engage dans ces mêmes projets d’innovation. Sa carte à cryptogramme étant déjà mise à la disposition des consommateurs.

Du côté des banques en ligne et des néobanques, l’intérêt n’est ni au code dynamique ni à l’authentification par empreinte digitale. Ces acteurs-là travaillent plutôt à l’extension de leurs offres en vue d’attirer davantage de clients.

Ainsi, chez Boursorama, les usagers peuvent opter pour la carte premium ULTIM, gratuite et qui ne demande aucuns frais supplémentaires pour les transactions internationales. La plateforme Linxo a, quant à elle, annoncé l’arrivée prochaine de sa propre carte de paiement. La concurrence risque donc d’être encore plus rude dans les années à venir.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top