Les banques du Royaume-Uni réduisent les frais sur les découverts

Des billets de banque

Les découverts font partie des pénalités les plus courantes dans l’univers de la banque. Ils représentent généralement une charge non négligeable pour les consommateurs. Les clients s’en acquittent tant bien que mal, mais les personnes financièrement fragiles s’avèrent les plus affectées. En effet, dans cette situation, le paiement de ces frais s’avère d’autant plus difficile.

En général, les clients les plus fragiles sur le plan financier sont les plus touchés par les découverts. Paradoxalement, ils sont les premiers concernés par le fait de ne pas pouvoir s’acquitter de ce type de charge. Les banques sont donc confrontées à une situation problématique impliquant la solvabilité de leurs clients et la rentabilité de leur activité.

Les établissements bancaires britanniques ont ainsi décidé de réduire significativement les frais de découverts pour se prémunir de ce dilemme. Une fois préservés de ces soucis, les propriétaires de compte au sein de ces enseignes pourront gérer leur argent en toute sérénité, sans avoir à se préoccuper de ce type de restriction.

Un meilleur encadrement des banques par rapport aux découverts

Dorénavant, selon les directives de la FCA (Autorité de conduite financière au Royaume-Uni), les banques britanniques devront supprimer les frais divers infligés aux clients ayant un découvert sur leur compte. Ainsi, ces établissements financiers ne pourront plus percevoir d’intérêts lorsqu’une telle situation se produit.

Par ailleurs, les enseignes ne pourront plus réclamer de frais supplémentaires sur les découverts non autorisés. Elles devront désormais s’aligner sur les découverts autorisés, dans les rares cas où la réglementation en vigueur autorise ces prélèvements.

De plus, les banques sont tenues d’afficher le taux d'intérêt appliqué en cas de découverts. De cette manière, les clients auront la possibilité de comparer rapidement les taux fixés par les différents établissements opérant dans leur région.

En outre, les banques anglaises devront mettre en œuvre des dispositifs spécifiques pour reconnaître le plus rapidement possible les clients en difficulté financière. Ces derniers seront ainsi préservés de la spirale problématique des découverts systématiques. En somme, cette mesure vise à protéger les personnes les plus fragiles des nombreux risques liés aux engagements avec les institutions bancaires.

Une mesure pour aider les personnes en difficultés financières

Désormais, les frais bancaires infligés aux propriétaires de compte se trouvant à découvert devraient baisser de manière drastique. Cette décision a récemment été annoncée par le régulateur du secteur de la finance au Royaume-Uni, la FCA. Elle sera par ailleurs imposée à tous les acteurs du secteur pour protéger les consommateurs en général.

Selon Andrew Bailey, directeur général de la FCA :

« Le marché des découverts ne fonctionne pas bien, ce qui entraîne d'importants dommages pour les consommateurs. Les clients vulnérables sont frappés de façon disproportionnée par des charges excessives pour les découverts non autorisés, souvent dix fois plus élevées que les prêts sur salaires ».

Andrew Bailey.

Dans la pratique, d’après ces nouvelles dispositions, les clients à découvert paieront en moyenne 20 pence de taux d'intérêt par jour, au lieu des 5 livres habituels. Cette tarification s’applique même avec un découvert non autorisé de 100 livres.

Ces réformes devront prendre effet, au plus tard, à partir du 6 avril 2020. Les banques britanniques ont ainsi le temps de s’adapter et de revoir leurs offres en conséquence.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top