8,8 millions de Français ont touché 627 euros en moyenne le 15 janvier

Un homme qui fait des calculs avec des billets d'euros à côté

En janvier dernier, près de 9 millions de Français ont eu droit à un acompte de 627 euros en moyenne. Cette somme correspond aux crédits d’impôts et aux réductions relatives à leur déclaration d’impôt de l’an dernier. Ce remboursement est également lié à l’entrée en vigueur du prélèvement à la source de l’impôt sur les revenus des salariés ou sur les pensions de retraite.

L’application du prélèvement à la source profite à de nombreux Français. Ils l’ont d’ailleurs noté le 15 janvier dernier grâce à un versement moyen de plus de 600 euros sur leur compte. Au total, 8,8 millions de personnes ont perçu cet acompte le même jour.

Ce versement de 5,5 milliards d’euros vise à rembourser aux contribuables le surplus qu’ils ont versé à l’État. Cependant, cet acompte ne concerne que certaines personnes et le remboursement n’est applicable que pour les « dépenses constantes » comme le signal Gérald Darmanin, patron du Trésor public.

Le prélèvement à la source est à l’origine de cet acompte

Le remboursement effectué par l’État au mois de janvier dernier est lié à l’entrée en vigueur du prélèvement à la source au début de ce mois. Cette mesure fera que désormais, le règlement des impôts sera directement prélevé sur le salaire ou sur la retraite des contribuables.

Pour compenser ce fait, le Trésor public a donc accordé un acompte moyen de 627 euros à 8,8 millions de Français. Cette somme correspond à 60 % des crédits d’impôt et autres réductions présentes dans leur déclaration d’impôt de 2018.

Cependant, l’acompte n’est valable que pour rembourser des dépenses comme l’emploi d’une aide à domicile, les investissements locatifs ou encore les frais de garde. Cette mesure présente donc un certain avantage pour les contribuables qui en ont bénéficié cette année et qui en profiteront plus tard.

Les contribuables doivent bien vérifier leur déclaration d’impôt

345 000 contribuables ont reçu leur acompte par cheque. Cela est dû au fait qu’ils n’ont pas transmis leurs coordonnées bancaires au fisc.

Les autres devront également porter une attention particulière à leur déclaration d’impôt.

Cette dernière leur a permis de recevoir l’acompte sous certaines conditions. Par exemple, un contribuable éligible pour le crédit d’impôt en 2018, mais pas en 2017, ne recevra pas d’argent. Il aura en revanche droit à cet avantage après avoir rempli sa déclaration de revenus en septembre 2019.

À l’inverse, les Français ayant pu profiter d’un crédit d’impôt l’année dernière, grâce à la base de leurs revenus calculés en 2017, devront rembourser l’acompte qui leur a été versé. Ces différentes nuances risquent de créer la confusion comme le souligne Gérald Darmanin, le ministre des Comptes publics.

Les contribuables devront donc faire preuve de vigilance concernant le versement de cet acompte sur leurs comptes bancaires.

 

 

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top