Les techniques des e-commerçants pour inciter les clients à acheter

e-commerce

Un débat entre 4 grands noms du e-commerce a permis de mieux comprendre leurs différentes techniques commerciales. Interrogés sur leurs pratiques, les représentants de ces enseignes virtuelles ont dévoilé leurs pratiques pour inciter les clients à acheter chez eux. Services proposés, moyens de paiement… ils partagent leurs secrets avec le public.

À la mi-janvier, des représentants de Cdiscount, du Groupe Pierre & Vacances – Center Parcs (PVCP), de MisterFly et de MasterCard se sont exprimés sur leurs pratiques commerciales. C’était également l’occasion pour eux de parler de leurs stratégies et des différents moyens employés pour attirer les clients.

Durant cette rencontre, ils ont abordé de nombreux sujets comme les procédures les plus adaptées pour faciliter les achats des clients, la sécurisation des transactions ainsi que les différents services proposés. Le but étant de discuter sur les moyens de convertir les prospects en clients le plus facilement possible.

Les services sont pensés pour aider au mieux les clients

Afin d’attirer les clients, Gregory Sion, vice-président chargé du digital et des ventes chez PVCP, propose un service personnalisé. Des conseillers assistent le consommateur dans toutes ses démarches en cas de besoin.

Cette aide vise à lui permettre de finaliser facilement ses transactions sur le site. Des équipes repèrent également les clients ayant des problèmes avec le plafonnement de leur carte bancaire. À ces derniers, elles proposent des paiements en 4 tranches pour faciliter l’achat.

Ce type de prestation est également disponible chez MisterFly comme l’a indiqué Frédéric Pilloud, le directeur e-commerce et digital de l’enseigne. Un paiement fractionné est proposé aux personnes réalisant des réservations en janvier ou février afin de partir pour leurs prochaines vacances d’été.

Concernant les fraudes digitales, les représentants des différentes enseignes rassurent le public. Divers procédés et vérifications sont mis en place pour prévenir les risques. Chez Cdiscount et MisterFly, de rigoureuses vérifications sont effectuées selon les achats. Chez MasterCard, le recours à l’intelligence artificielle permet de repérer rapidement les fraudeurs.

Les paiements sont adaptés à chaque client

Chacun des e-commerçants présents ont mis l’accent sur les moyens de paiement qu’ils utilisent ainsi que les facilités qu’ils proposent.

Chez MisterFly et Cdiscount, le règlement fractionné représente respectivement 35 % et 40 % des options sélectionnées par les clients. Selon Emmanuel Grenier, le directeur général de Cdiscount, cette prestation est accessible aussi bien aux clients ayant un budget restreint qu’à ceux dotés d’un budget plus important.

Chez MisterFly, ce type de service permet d’attirer plus de consommateurs tout en évitant les pertes de commande.

Et pour faciliter les transactions, les enseignes acceptent les cartes bancaires et le règlement via un mobile. Selon Solveig Honoré Hatton, directrice générale France de MasterCard, ces deux moyens de paiement sont très utilisés en France. Elle indique également que le paiement sans contact commence à prendre de l’ampleur malgré un petit retard comparé aux autres pays européens.

Lors de leurs achats dans ces enseignes du e-commerce, les clients auront donc la possibilité de choisir entre un règlement par carte bancaire, via un mobile ou en espèces.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top