Le paiement sans contact permet de régler ses déplacements à Dijon

concept de paiement sans contact

Les moyens de paiement sans contact séduisent de nombreux Français. Utilisés dans le commerce, ils se font une place dans d’autres secteurs, notamment celui des transports en commun. À Dijon, une récente expérience visait à les introduire dans ce domaine. En l’espace de quelques mois, le public a été conquis par cette nouvelle méthode de paiement.

Dans le domaine de l’innovation en matière de paiement, des initiatives ont été mises en place dans diverses branches. Pour faciliter les déplacements des usagers dans la ville de Dijon, Keolis Dijon Mobilités, une filiale de Keolis, l’opérateur international spécialisé en transport, a installé des outils de paiement sans contact dans les bus et les trams dijonnais.

Cette nouveauté dans les transports en commun permet aux passagers de régler leurs déplacements grâce à leur carte bleue. Appliquée il y a seulement quelques mois sur des tramways, elle a vite été étendue au reste du réseau dijonnais.

L’open payment se démocratise à Dijon

Le 27 mars dernier, le dispositif de règlement des trajets par carte bancaire a été lancé à Dijon. Des bornes spécifiques ont été installées dans les moyens de transport afin de permettre aux passagers de recourir à la technologie de paiement sans contact.

Cette solution appelée « open payment » a été un véritable succès, au point que Keolis Dijon Mobilités, une firme du géant international du transport du même nom, a décidé de l’appliquer sur tous les tramways de la ville, mais également sur ses 23 lignes de bus.

Le système utilisé actuellement dans la ville a été créé par Worldline, une référence dans le secteur des modes de paiement innovants. Selon Bernard Baron, directeur de la relation client, les appareils employés ne présentent pas de dysfonctionnements importants.

Il indique que dans les premiers mois, il a été nécessaire de paramétrer les bornes afin qu’elles puissent s’adapter aux diverses cartes bleues existantes. Une réduction du temps de lecture durant les contrôles a également été effectuée.

Ce système attire de nombreux usagers

Si le système a été implanté à Dijon, ce sont surtout les personnes extérieures à la ville et les touristes qui utilisent leur carte bancaire pour se déplacer sur les différentes lignes des transports en commun. Selon Keolis, l’utilisation de ce dispositif a attiré près de 80 000 usagers en seulement 11 mois. D’après Bernard Baron, l’installation du système et du matériel idoine sur 22 tramways et 200 bus a coûté 500 000 euros.

Toujours selon le directeur des relations client, 3 900 personnes ont déjà employé ce paiement sans contact dès le premier mois. Au bout de 6 mois, ce chiffre a atteint les 39 000 et tous les jours 300 nouveaux clients y recourent. L’utilisation du système est simple, la personne choisit son trajet et passe sa carte bleue sur la borne.

Le prix du déplacement est automatiquement débité de son compte. L’outil identifie le moyen de paiement et vérifie l’achat du trajet. Selon Keolis, ce nouveau système pourrait réduire de 10 à 15 % les risques de fraude.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top