L’argent liquide disparaît de plus en plus

monnaie euros

Des études récentes ont démontré que l’argent liquide est de moins en moins utilisé. Les clients préfèrent en effet recourir à des moyens de paiement alternatifs comme les cartes bancaires ou les téléphones. Cependant, certaines personnes ont du mal à utiliser ces produits technologiques. Que feront-elles avec les changements qui se poursuivent en matière de règlement ?

Auparavant, l’argent liquide était utilisé pour régler toutes les transactions. Avec les nombreuses transformations digitales de ces dernières années, il est progressivement remplacé par des moyens de paiement alternatifs plus faciles à utiliser et plus pratiques.

De nombreux pays européens se tournent vers différents outils de paiement et s’adaptent à ces derniers. Toutefois, certains d’entre eux n’ont pas les moyens nécessaires pour les mettre en place.

De plus, le recours à ces moyens peut poser quelques problèmes en matière d’adaptation des usagers, mais également pour assurer la sécurité des données personnelles des clients lors de l’utilisation des cartes bancaires ou des téléphones.

La raréfaction des espèces aura des conséquences

Les moyens de règlement d’achat alternatifs sont inévitables, mais ils posent un problème à une partie de la population. D’après David Bounie, un spécialiste des moyens de paiement, les personnes d’un certain âge auront des problèmes avec ces outils.

Il en va de même pour les personnes étant dans une situation de précarité professionnelle. Elles sont souvent amenées à utiliser de l’argent liquide.

La diminution de l’argent liquide aura également des conséquences sur la consommation. Selon les résultats de plusieurs études, il permet de mieux gérer les dépenses. À l’inverse, les cartes bancaires, surtout les cartes de crédit, poussent les consommateurs à faire plus de dépenses.

Enfin, l’utilisation de cartes bancaires ou d’un téléphone facilite la traçabilité du client. Ses données personnelles ainsi que sa vie privée seront connues. Cependant, les institutions bancaires travaillent sur diverses solutions pour éviter ces cas de figure.

Des moyens sont mis en place pour faciliter la compréhension de ce type de paiement

La raréfaction des espèces au profit des moyens de paiement alternatifs pose un problème dans certains pays. En Suède, l’Organisation nationale des retraités suédois a indiqué que ses membres éprouvent des difficultés à manipuler les téléphones ou mêmes les cartes bancaires pour régler leurs achats.

Au Royaume-Uni, 17 % de la population n’est pas à l’aise avec ces nouveaux moyens de paiement. Selon un rapport, plus de 8 millions de Britanniques auront du mal à se débrouiller si l’argent liquide venait à disparaître.

Il en va de même pour certains gestes comme donner un pourboire ou donner lors de la quête. Afin de faciliter ces derniers tout en recourant aux nouveaux moyens de paiement, différentes solutions ont été appliquées.

En Suède, à l’Église luthérienne, il est possible de donner de l’argent à la quête grâce à un SMS. Aux États-Unis comme au Canada, laisser un pourboire se fait grâce aux terminaux de paiement des restaurants et des bars.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top