Davantage d’entreprises et de clients riches subiront les effets des taux négatifs sur leurs dépôts

Berlin, la capitale d'Allemagne

La conjoncture économique de ces dernières années a incité la BCE à revoir le taux de dépôt à la baisse. Pour connaître les conséquences de cette mesure sur le secteur bancaire allemand dans son ensemble, le journal Süddeutsche Zeitung a demandé à ce qu’une étude soit réalisée. Un comparateur en ligne allemand s’en est chargé.

Alors que le taux de dépôt fixé par la BCE est déjà particulièrement bas, l’institution projette de le diminuer davantage, sous le regard inquiet des établissements bancaires allemands. En effet, depuis le mois de mars 2016, le taux afférent aux dépôts est passé en dessous de 0 %.

Une enquête menée par un spécialiste de la comparaison bancaire révèle que cette politique monétaire impacte particulièrement les comptes des ménages les mieux lotis, tout comme ceux des entreprises. Quelles dispositions les banques de la place ont-elles prises ? Un échantillon de 160 enseignes a été interrogé à ce sujet pour le compte du Süddeutsche Zeitung.

Les banques tendent à suivre la politique monétaire établie par la BCE

Plus d’une centaine d’acteurs allemands (y compris les caisses d’épargne) ont confirmé avoir appliqué les taux d’intérêt négatifs sur les comptes à vue de certains usagers. C’est ce qui ressort de l’étude réalisée par un spécialiste allemand de la comparaison en ligne. Parmi les banques étudiées, un cinquième d’entre elles ont déclaré avoir davantage facturé leurs services durant les six premiers mois de l’année 2019.

De nombreuses enseignes ont aussi manifesté leur intention de le faire si l’institution monétaire de l’UE décide d’abaisser à nouveau son taux de dépôt. À ce propos justement, des connaisseurs estiment que, vers la fin de l’année, la BCE pourrait réduire le taux en question à -0,60 %, soit de 20 points de base.

Les établissements bancaires sauront-ils réintroduire la monnaie dans l’économie en distribuant des crédits aux professionnels et aux particuliers ?

Deux tiers des enseignes appliquent un taux de dépôt de -0,40 %

Raiffeisenbank Gmund, une banque mutualiste allemande avait déjà annoncé en 2016 qu’elle appliquerait des taux négatifs sur les clients les plus fortunés, concernant notamment les dépôts. Le silence a été brisé dans le secteur.

Ainsi, de plus en plus d’enseignes outre-Rhin effectuent les prélèvements nécessaires sur les dépôts de leurs clients, sans mentionner le montant des frais bancaires. Tel serait le résultat de la politique monétaire établie par la BCE.

Du côté des banques qui ont été questionnées par l’expert en comparaison bancaire, la grande majorité d’entre elles ont décidé, malgré elles, de pénaliser les entreprises. La « sanction » a été élargie aux clients privés les plus aisés (avec au moins 100 000 euros de dépôts) chez une trentaine d’enseignes sondées. Le taux qui prévaut correspond aux encaisses excédentaires stockées au guichet de la banque centrale chez deux tiers des banques concernées.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top