Quelques explications sur les hausses des tarifs bancaires

Hausse graphique

Les banques traditionnelles souffrent visiblement de la concurrence que leur imposent les enseignes en ligne, les néobanques et les GAFA. Elles sont ainsi amenées à changer leur mode opératoire. Des stratégies basées sur des hausses tarifaires sont alors adoptées. Les résultats de la dernière étude menée par le CCSF viennent d’ailleurs confirmer ce revirement majeur.

Depuis une dizaine d’années, les banques traditionnelles sont sujettes à des changements majeurs. D’une part, elles doivent s’adapter à une révolution technologique relative à la démocratisation de l’usage du Web et des Smartphones. D’autre part, il y a aussi l’évolution des législations sur le fond de principe de libre concurrence.

Dans le cadre de son Observatoire des tarifs bancaires, le CCSF (Comité consultatif du secteur financier) étudie en profondeur les grilles tarifaires des banques. Il vient de publier les relevés de la dernière enquête menée en début 2018. Des hausses se dessinent, confirmant ainsi les tendances déjà observées depuis quelques années.

Gestion des comptes en ligne et virements

Les banques à réseau font la promotion de leurs canaux numériques, en dépit de leurs agences physiques. En effet, 85 établissements (contre 79 en 2017), sur les 112 étudiés par le CCSF, appliquent la gratuité de la gestion des comptes en ligne. Le coût moyen de ce service a ainsi diminué d’environ 30 % en 12 mois. À titre informatif, la gestion des comptes en ligne est facturée entre 12 et 51,12 euros par an.

Par ailleurs, on note aussi une hausse de l’écart de prix entre les opérations en agence et en ligne. Une tendance qui se confirme notamment pour les virements initiés en agence, sur la période 2017-2018.

Leur coût est majoré d’environ 9 %, pour grimper à 7 euros dans certains établissements. En 2017, près de 40 % des banques ont rehaussé le coût de ce service. Seules 3 enseignes ont concédé une diminution. Parallèlement, les virements initiés en ligne sont la plupart du temps gratuits.

Frais de tenue de compte

Les frais de tenue de compte sont aussi concernés par les changements de tarif bancaire. En effet, leur coût moyen connaît des hausses spectaculaires. En 2014 et en 2015, le CCSF a avancé une augmentation respective de + 15,5 % et + 34 %.

Selon un site d’informations, le taux est de + 21 % en 2016. Dans la pratique, 21,3 % des banques étudiées par le CCSF ont augmenté leurs frais de tenue de compte, au cours de l’année 2017.

Une seule enseigne a révisé ses tarifs à la baisse. La situation s’explique par le fait que les établissements traditionnels font face au rétrécissement de leur marge d’intérêt, à cause de la chute des taux. De plus, ils sont contraints d’investir massivement dans le digital.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top