Quelques astuces pour alléger les frais bancaires à l’étranger

un couple se préparant pour un voyage

Nombreuses sont les raisons qui peuvent pousser une personne à effectuer un ou des voyages à l’étranger. Seulement, une fois hors du territoire, il faut prévoir des frais supplémentaires pour toutes les opérations bancaires. Des activités qui risquent d’alourdir les factures si des mesures ne sont pas prises.

Que ce soit pour des raisons personnelles ou professionnelles, le séjour à l’étranger est parfois nécessaire. Il faut toutefois savoir que des frais supplémentaires peuvent être soutirés du compte bancaire lorsque son titulaire se trouve en dehors du territoire national.

De plus, l’utilisation du chéquier n’est pas valable. Il faudra s’en tenir à l’usage de la carte qui risque fort d’alourdir les frais. En effet, les paiements via le petit rectangle plastique ainsi que les retraits aux distributeurs automatiques font l’objet de commissions faramineuses.

Voilà pourquoi, il est nécessaire de prendre des précautions avant le départ. Il existe quelques astuces qui peuvent aider à réduire ces coûts.

Le choix de la banque est primordial

Sur les territoires autres que la zone euro, les opérations de banque telles que les retraits, les changes ou les paiements sont soumis à des frais supplémentaires. Des commissions proportionnelles au montant retiré.

Pour anticiper le coup, le mieux serait d’opter pour les solutions proposées par certains établissements qui proposent des cartes bancaires gratuites ou des pourcentages peu élevés.

C’est bien le cas pour les enseignes en ligne comme Boursorama Banque, ING Direct, Fortuneo ou Monabanq, qui préconisent une rémunération entre 1,95% et 2%. Pour Hello Bank !par exemple, le retrait est gratuit sur son réseau de distributeurs automatiques, répartis sur 50 pays à travers le monde.

Il y a aussi les néobanques comme le N26 ou le Compte C-zam.

Le premier, qui est un opérateur allemand, offre gratuitement ses services sur les opérations courantes, sauf pour les retraits qui nécessitent des frais de 1,7%. En partenariat avec TransferWise, il permet également des virements internationaux dans 19 devises, à des prix très compétitifs. Pour le second, il suffit d’une cotisation de 1 euro par mois pour effectuer des retraits ou régler les dépenses sans risquer des coûts additionnels.

En ce qui concerne les institutions bancaires traditionnelles, le mieux serait de choisir celle qui propose les tarifs les moins élevés. Parmi la longue liste figure N26, Boursorama Banque, Fortuneo, Monabanq, C-zam ou BforBanq.

Quoi qu’il en soit, il ne faut pas oublier que la plupart de ces établissements financiers appliquent des frais liés aux taux de change.

Autres conseils pour réduire les frais

Afin de réduire au mieux les tarifs bancaires, le plus sage serait de privilégier les agences d’unede votre banque qui sont présentes dans le pays de destination. Même le changement de devise y est plus avantageux. Toutes opérations effectuées dans un établissement étranger risquent d’engendrer des coûts de surcharge.

Concernant l’utilisation de la carte bancaire, il faut préciser que dans la plupart des cas, des commissions fixes sont prévues pour chaque utilisation. Afin d’en alléger la note, le plus prudent serait alors d’effectuer des retraits conséquents à intervalles éloignés.

Enfin, dans certains pays où les cartes bancaires internationales telles que Visa Classic, Visa Premier ou carte MasterCard sont valides, il vaut mieux préférer l’usage de ces dernières pour les règlements des achats.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top