Quelques astuces pour éviter les frais bancaires à l’étranger

un touriste retirant de l'argent d'un distributeur automatique

Le paiement par carte bancaire n’est visiblement pas adapté aux consommateurs souvent en déplacement. Ils se voient effectivement affligés de frais exorbitants. Pour atténuer la perte, certains choisissent d’effectuer des retraits en liquide. D’autres optent pour une solution radicale : utiliser des cartes associées à un compte bancaire en ligne.

Les consommateurs qui voyagent beaucoup sont confrontés à des frais conséquents lorsqu’ils font des achats avec leur carte bancaire. Pour réduire les frais, ils tablent sur des retraits en liquide et de préférence auprès d’un distributeur de leur banque.

Le nombre de retraits gratuits reste cependant limité. D’autres consommateurs, obligés de se déplacer d’un pays à l’autre, ont trouvé une autre alternative : l’utilisation de carte bancaire proposée par des banques de nouvelle génération.

Elle permet en effet de régler un certain montant d’achats sans frais. Cette méthode présente toutefois un certain nombre d’inconvénients, notamment le fait que ce type de carte ne prend en charge qu’un nombre très restreint de devises.

Mieux vaut payer en liquide

Les achats par carte bancaire à l’étranger occasionnent des frais importants. Des astuces permettant de limiter les coûts font alors leur apparition. Parmi elles figure le retrait en liquide. Le retrait en liquide est méthode qui est surtout recommandée pour les gros retraits. Des frais bancaires restent toutefois appliqués selon les pays.

En zone euro, les règles sont les mêmes que celles en vigueur en France : il suffit de retirer de l’argent au distributeur de sa banque pour éviter les frais. Cependant, au-delà de 3 retraits mensuels, des frais refont surface.

L’option cartes bancaires nouvelles générations

L’utilisation de cartes nouvelles générations permet aussi d’éviter les frais bancaires abusifs. La carte Revolut, du nom de la Fintech britannique, fait partie de celles qui enregistrent le plus grands nombres d’abonnés.

Ce sésame offre aux clients la possibilité de régler des achats à l’étranger sans frais. Pour profiter de cet avantage, ils doivent toutefois s’en tenir à un plafond de 200 euros. Au-delà de cette somme, une commission de 2 % s’appliquera à chaque transaction.

Une simple inscription sur une application facile d’utilisation donne droit à une carte Revolut. Dans d’autres pays européens, il faut s’acquitter de quelque 6 euros. En outre, cette carte permet aussi d’effectuer des opérations de change sans frais. À noter que le nombre de devises prises en charge est pour l’heure limité à 3 : l’euro, la livre sterling et le dollar.

Les utilisateurs peuvent aussi contourner la barrière des frais bancaires en recourant à la carte N26, en référence à la banque digitale allemande. Les conditions d’utilisation sont pratiquement similaires à celles de la carte Revolut.

Les utilisateurs sont notamment exempts de frais pour les paiements par carte bancaire effectués en dehors de la zone euro. En revanche, la banque nouvelle génération applique un prélèvement de 1,7 % de la somme retirée.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top