Une super banque régionale serait sur le point de naître en Allemagne

banque allemande

L’Allemagne détient le record européen du nombre d’établissements financiers. Le pays avait déjà l’intention de réunir certains d’entre eux dans le passé, mais sans succès. Aujourd’hui, la situation difficile dans laquelle la NordLB est empêtrée pourrait changer la donne : le dirigeant de la Fédération des Caisses d’épargne conduirait des manœuvres en vue d’une fusion entre plusieurs banques régionales.

L’Allemagne compte plus de 1600 banques et établissements assimilés

1614 : c’est le nombre d’établissements financiers établis en Allemagne en septembre 2018, contre 733 en France et moins d’une centaine dans certains pays de l’Union européenne. Cette dispersion justifie les fusions envisagées depuis près de 30 ans.

Important Réunir les banques régionales représente un moyen d’augmenter leur efficacité, notamment face aux dépenses entrainées par les mesures réglementaires.

Jusqu’ici, les gouvernements des grands États fédérés ont préféré garder leurs banques. Néanmoins, face aux difficultés financières de ces établissements, ils pourraient se montrer plus flexibles. En effet, les Länder sont souvent contraints de voler au secours de leurs banques.

Aujourd’hui, c’est NordLB qui est en difficulté. L’établissement qui appartient à l’État de Basse-Saxe et des Caisses d’épargne régionales recherche des investisseurs tout en redoutant la privatisation.

La fusion des banques régionales comme alternative à la privatisation

L’établissement privé Commerzbank ainsi que l’américain Cerberus sont les actuels prétendants en vue de la recapitalisation de NordLB. De leur côté, les Caisses d’épargne qui possèdent déjà une part dans le capital ne souhaitent pas reprendre la banque.

Le quotidien Handelsblatt évoque donc le rapprochement entre plusieurs Landesbanken, qui serait un moyen d’éviter le rachat par un établissement privé. C’est Helmut Schleweis qui conduirait les discussions. Il est à la tête de la Fédération des Caisses d’épargne outre-Rhin (DSGV), qui a elle-même déclaré

préparer les options envisageables et les actions possibles

sans cependant affirmer si effectivement, la fusion se fera.

Si le mariage entre NordLB et trois autres Landesbanken se concrétise, il en sortira un géant avec un bilan de 700 milliards d’euros. Sur la question de savoir quelle banque choisir pour rejoindre NordLB, les premières sur liste sont Helaba (Thuringe et Hesse) et LBBW (Bade-Wurtemberg). L’intégration de Deka et de Berlin Hyp est également envisagée.

Toutefois, dans cette opération de fusion, le choix du lieu pour l’implantation du siège reste délicat, entre Francfort (Helaba) et Stuttgart (LBBW).

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top