Refonte du modèle économique des banques françaises

Une personne qui utilise l'application d'une banque en ligne

Une véritable révolution est en cours dans le secteur bancaire, notamment avec l’essor du numérique. Mais d’autres facteurs ont rendu incontournable la transformation en profondeur du business model : les contraintes réglementaires, les nouvelles habitudes et attentes des usagers, la faiblesse des taux d’intérêt et l’arrivée de nouveaux acteurs.

Refonte indispensable du modèle pour la pérennité de l’activité

L’Observatoire des métiers de la banque a réalisé une enquête complète sur la refonte du paysage bancaire en France. Bien que séduits par la praticité et les frais réduits mis en avant sur les comparatifs des banques, les clients continuent d’accorder une grande importance au relationnel et à l’expertise des conseillers.

Pour rester porteurs de valeur ajoutée face à la concurrence des banques en ligne et mobiles, les établissements traditionnels doivent adapter leur organisation et leur politique commerciale.

Important Des changements drastiques sont attendus au niveau des métiers pour maîtriser les outils digitaux, se conformer aux normes, et plus généralement, fournir un service client de haut niveau.

Une montée en compétences s’avère incontournable pour certains collaborateurs afin de répondre aux nouvelles exigences de la fonction ou pouvoir être repositionnés sur un autre métier. Mais d’autres postes devenus obsolètes sont voués à disparaître, comme ceux de secrétaires ou de chargés de clientèle particuliers.

Évolution des métiers, enjeu majeur de la transformation bancaire

Pour ceux qui sauront s’adapter, les débouchés dans le secteur bancaire sont nombreux. En 2017, 42 200 personnes ont été recrutées, un chiffre en hausse de 2,7 % sur un an. Au total, les 366 200 employés des établissements membres de la FBF représentent presque 2 % de l’emploi salarié privé en France. Deux tiers des nouvelles recrues décrochent un CDI (comme 98 % du personnel bancaire) et le même pourcentage obtient le statut de cadre.

La majorité des embauchés l’an dernier sont titulaires d’un diplôme de niveau Bac+4/+5. Plus d’un tiers d’entre eux exercent un métier en lien avec la clientèle, tandis que 15 % et 9 % respectivement travaillent dans l’informatique, et le risque et la conformité.

La composition du personnel se modifie également sous la pression du besoin croissant de spécialisation. Les cadres représentent 63 % des effectifs (contre 56 % en 2013) et 13 % des techniciens ont été promus en 2016. La part des 30-44 ans augmente, à l’inverse de celle des moins de 30 ans.

Important Pour s’assurer de la qualification de leurs collaborateurs, les banques ont alloué 4,4 % de leur masse salariale à la formation.

L’alternance gagne également du terrain, 8 300 jeunes étant sous contrat dans le secteur bancaire en fin 2017.

Réduction de la taille des réseaux d’agences

Les Français utilisent de moins en moins les services des agences, grâce aux possibilités d’ouverture et de gestion de compte à distance, d’échanges dématérialisés avec leur conseiller, de souscription en ligne de prêts, etc. Ils se déplacent pour une rencontre physique uniquement pour des projets complexes : épargne, placement, etc.

À l’horizon 2020, plus de 4 500 agences auront ainsi fermé. Pour autant, le rythme de la restructuration reste modéré par rapport aux pays voisins. Entre 2009 et 2017, le réseau dans l’Hexagone ne s’est réduit que de 3 %, au lieu de 21 % pour l’ensemble des établissements de la zone euro.

Important Néanmoins, les fermetures vont s’accélérer, avec un objectif de 13 % d’ici à 2020, soit environ 32 500 agences restantes.

Ainsi les enseignes prévoient entre 15 % et 20 % d’agences en moins. Même les groupes mutualistes, qui semblaient auparavant peu concernés, opèrent à présent des fusions de points de vente tant au niveau local que régional.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top