L’authentification biométrique désormais indispensable pour les banques

authentification via empreinte digitale

Durant les 5 dernières années, la technologie n’a cessé de s’évoluer. Elle a apporté des progrès conséquents au niveau du secteur bancaire, notamment les services à distance. Toujours est-il qu’il faut instaurer des mesures de sécurisation pour mettre les consommateurs à l’abri des éventuelles fraudes. C’est la raison pour laquelle la biométrie pourrait devenir indispensable dans les établissements bancaires.

Des innovations considérables ont été constatées dans le milieu bancaire, telles que l’ouverture instantanée d’un compte sur Internet, le recours à une simple application mobile pour effectuer des virements et pour payer des factures par le biais d’un téléphone.

Ces évolutions technologiques ont impacté dans les comportements et les besoins des titulaires de compte, d’autant plus que le progrès ne préserve pas forcément de la cybercriminalité.

Les consommateurs ont besoin d’être rassurés, ce qui conduit à placer la biométrie comme une solution inéluctable dans le domaine des paiements. En effet, elle permet d’obtenir une authentification personnalisée qui garantit la sécurité des transactions bancaires.

La biométrie, l’outil de prédilection des paiements sans contact

Avec l’arrivée des paiements à distance et des autres services bancaires digitaux, les risques de fraudes ont augmenté. De ce fait, les consommateurs ont davantage besoin de sécurité. D’après une récente étude, 44% des titulaires de compte bancaire sont prêts à changer d’agence pour des raisons de sécurité.

Ce taux est beaucoup plus important par rapport au changement de banque pour avoir un meilleur service (38%). À l’heure actuelle, la réussite d’un établissement financier dépend de sa capacité à combiner le confort d’utilisation et la sécurité.

Bon nombre d’institutions bancaires ont recours à une Intelligence Artificielle, telle que l’authentification biométrique, qui permet de maximiser la sécurité des transactions, surtout en cas de paiement sans contact.

Les nouvelles cartes de paiement, dernièrement mises sur le marché, sont biométriques. Outre la facilité de paiement, il est également plus commode d’identifier l’utilisateur via son empreinte digitale. En effet, la carte visa est équipée d’un lecteur d’empreintes, ce qui fait que la présentation d’un doigt suffit pour valider la transaction.

Mise à part l’authentification de l’utilisateur, l’Intelligence Artificielle permet également d’analyser son comportement lors de chaque transaction. Elle accumule les données, telles que le périphérique utilisé, la géolocalisation, même la manipulation de la souris, du clavier et l’écran tactile.

Ces comportements permettent d’estimer le besoin d’authentification supplémentaire telle que la vérification des empreintes digitales ou l’entrée d’un code secret.

La biométrie priorise le confort en même temps que la sécurité

L’utilisation de la biométrie est plus pratique pour les consommateurs, étant donné qu’ils ne risquent pas de l’oublier, comme étant une partie d’eux-mêmes. Son utilisation est devenue, de ce fait, incontournable pour les banques.

Quoi qu’il en soit, il faut savoir l’intégrer dans son système, c’est-à-dire l’adopter tout en tenant compte du parcours client, car la satisfaction des utilisateurs doit être priorisée. Il s’agit d’un élément déterminant dans le choix de l’agence, au moment où un futur client réalise une comparaison banque avant d’ouvrir un compte.

En outre, les solutions d’authentification forte et de détection de fraude doivent être instaurées, afin que la biométrie soit mise en place efficacement. Pour s’y faire, les outils d’identification biométrique, tels que le lecteur d'empreintes digitales d'un appareil mobile, doivent être reliés au système d’exploitation de l’établissement bancaire et du commerçant.

Par ailleurs, il est possible de bloquer ou d’autoriser le paiement sans contact, en cas de suspicion de fraude, grâce à l’analyse instantanée du comportement de l’utilisateur. Les dernières avancées en biométrie comportementale ont pu permettre d’accéder à celle-ci.

À noter que cette approche coïncide aux principes fondamentaux de la DSP2 ou la Directive européenne sur les services de paiement. En effet, celle-ci a pour objectif d’optimiser la sécurité des données et de mieux protéger les transactions bancaires des consommateurs.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top