2018 annonce une hausse de 194,30 euros en tarif bancaire

monnaie euro

Selon une étude menée par un comparateur bancaire, cette année sera marquée par une légère hausse des tarifs bancaires, et ce, dans presque la totalité des enseignes bancaires classiques. En moyenne, une somme de 194,30 euros sera prélevée par les enseignes bancaires auprès de chacun de leurs clients. Voici le résultat détaillé de cette analyse.

L’étude réalisée par un comparateur de frais bancaires révèle une augmentation de 0,25 % des frais bancaires par rapport à l’année précédente. En effet, ceux-ci sont estimés à 194,30 euros pour cette année.

Depuis 2015, on note une progression de 4,4 % des tarifs bancaires. La hausse de cette année représente la quatrième hausse annuelle consécutive.

L’étude effectuée auprès de 158 enseignes bancaires présentes en France Métropolitaine (95 % du marché) dévoile que les frais de tenue de compte ont triplé en seulement 5 ans.

Toutefois, le comparateur de frais bancaires souligne que l’augmentation est atténuée cette année. Contrairement à la plupart des banques en ligne, les établissements bancaires traditionnels facturent la tenue de compte, hormis Crédit Coopératif, LCL et 7 caisses du Crédit Agricole.

Les frais de tenue de compte à 64,40 euros

Pour cette année, 24 organismes bancaires vont augmenter leurs frais de tenue de compte, 2 banques vont annuler ces frais et seulement 2 autres vont les réduire. Parmi les services les plus onéreux, on note la carte bancaire qui constitue le tiers de la totalité des frais. Désormais, elle va coûter 64,40 euros. D’ailleurs, les coûts de ce moyen de paiement ont haussé de 5,4 % pendant la période comprise entre 2013 et 2018.

Précisons toutefois que le changement des frais n’est pas uniforme pour les différentes catégories de carte bancaire. Les frais des cartes à débit différé (qui sont les plus onéreuses) sont en baisse, tandis que les coûts des cartes à débit immédiat s’élèvent de 1,5 %. À ce sujet, le représentant du comparateur de tarifs bancaires souligne qu’ :

Une quinzaine de banques facturent même la carte à débit différé moins cher que la carte à débit immédiat.

Quant au Parisien, le journal quotidien précise que :

La différence de prix entre ces deux moyens de paiement atteint en moyenne 2 euros par an.

Les commissions d’intervention se retrouvent au-dessous du plafond légal

Les frais de découvert se stabilisent. Ils sont estimés à 60,20 euros par an en moyenne, représentant les 30 % de la totalité des frais bancaires. Par ailleurs, les commissions d’intervention vont baisser. Elles passent de 8 euros en 2014 (auprès de 22 institutions bancaires) à 6 euros. Autrement dit, ces commissions sont actuellement au-dessous du plafond légal.

Parfois, les clients bancaires sont amenés à effectuer des retraits dans des distributeurs qui n’appartiennent pas au réseau de son établissement bancaire. Pour ces « retraits déplacés », les banques prélèveront un coût plus important cette année.

17 d’entre elles décident d’augmenter le tarif de cette opération. Il est à savoir qu’en moyenne, 3,1 retraits gratuits sont autorisés pour une carte bancaire classique. Cette moyenne a été réduite, comparée à celle des deux dernières années qui étaient respectivement de 3,2 et 3,4 retraits gratuits.

Face à cette hausse, comparer les frais bancaires s’avère indispensable pour trouver les meilleures offres.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top