Les étudiants en commerce paient de plus en plus cher pour avoir leur diplôme

diplôme et argent

Comparé à il y a dix ans, les étudiants en école de commerce doivent aujourd’hui payer le double des frais avant de réussir leur parcours universitaire. Les analystes accusent la concurrence internationale et la baisse des subventions d’être les causes immédiates de cette hausse, rendant cette filière difficilement accessible à certaines catégories sociales.

Une enquête réalisée par le site Major-Prepa a dévoilé que les frais de scolarité des écoles de commerce français tournent autour de 12 000 euros par an. Étant à 64% en moyenne en dix ans, cette hausse de prix est pour le moins excessive chez les établissements jouissant d’une plus grande notoriété.

Le faible appui financier des chambres du commerce et de l’industrie y est pour beaucoup, selon l’avis du site Major-Prepa, lors de son enquête annuelle. Sans parler de la concurrence qui devient plus tendue, sur le plan international.

Cette situation risque de remettre en question l’accessibilité de ce type d’établissement quoiqu’il existe des solutions, telles que le prêt étudiant, pour y parvenir.

Jusqu’à 15 000 euros de dépenses annuelles

L’étude menée par Major-Prepa a révélé que les études de commerce sont de plus en plus coûteuses en France. En comparaison aux frais de scolarité de 2009, ceux d’aujourd’hui sont estimés à 64,1% plus chers avec en moyenne 38 268 euros pour un parcours de trois ans (23 327 euros il y a dix ans).

Si tous les établissements français affichent des augmentations flagrantes au niveau de leurs tarifs, les plus grandes écoles sont les plus touchées. Ceux de HEC, par exemple, ont haussé de 71,2%. Mais pour Audencia Nantes, ils ont même presque doublé (91,9%).

À titre d’indication, quelques universités françaises facturent plus de 15 000 euros par an aux futurs commerciaux. Notamment HEC Paris, EDHEC Business School, ESSEC et ESCP Europe. Toujours est-il qu’étudier aux États-Unis coûte largement plus cher. Les frais de scolarité y dépassent 60 000 euros par an.

D’après le site web de référence des prépas commerciales, les subventions qu’accordent les chambres du commerce et de l’industrie (CCI) aux écoles de commerce ont notablement baissé ces dernières années. Parallèlement, l’appétence des étudiants pour les institutions internationales accentue davantage la concurrence. Ce qui requiert plus d’investissements de la part des établissements français. Et amène tacitement à une flambée des prix.

Une accessibilité devenue restreinte

L’enquête de Major-Prépa révèle aussi que le choix de l’école dépend plus de son emplacement et de son classement que du montant des frais de scolarité. Moins de deux individus sur dix (16%) tiennent compte de ces critères au moment de choisir l'établissement où ils vont poursuivre leurs études.

Quoi qu’il en soit, la hausse exorbitante du coût des études universitaires en filière commerciale va freiner plus d’un. En effet, outre les écolages à régler, il faut encore prévoir des milliers d'euros supplémentaires pour pouvoir participer aux activités scolaires, notamment les semestres d’échange à l’étranger.

Espérant obtenir le titre de la meilleure banque pour les jeunes, certains organismes prêteurs proposent des offres intéressantes aux catégories moins aisées. Des prêts étudiants, entre autres, avec des taux tournant autour de 1%.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top