Les mesures d’authentification sur les paiements sans contact vont être renforcées

cartes bancaires et cadenas

Les paiements sans contact et par Internet ont été boostés par la situation pandémique, et notamment par la période de confinement. Un enthousiasme qui n’a pas dépéri même à la sortie du cantonnement. Face à l’engouement naissant pour ces nouvelles solutions de rétributions, les professionnels du secteur estiment qu’il faudrait renforcer les mesures d’authentification.

Le mardi 22 septembre a été publié le rapport annuel de l’Observatoire de la sécurité des moyens de paiement portant sur les fraudes sur les solutions de rétribution. Cette étude était d’autant plus attendue compte tenu de la conjoncture actuelle ayant entrainé un recours massif aux solutions scripturales, entendant par cela celles à manipulation zéro d’argent liquide.

Il s’avère que le taux de fraudes est resté stable et maitrisé pour les cartes de débit, et ce, en dépit de leur ratio d’utilisation élevé, à 60%. Ce qui est loin d’être le cas pour les paiements par chèque qui affiche une hausse continue de leur taux de transactions douteuses, à en croire les statistiques des trois dernières années.

Notre sélection des promos
La sélection meilleurtaux
220 € Offerts
BoursoBank
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
90 € Offerts
Société Générale
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
80 € Offerts
Fortuneo
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
80 € Offerts
Hello bank!
Voir l'offre
Voir l'offre
Je compare les offres bancaires

Les fraudes sur chèque représentent 46% des opérations frauduleuses

D’après le dernier rapport annuel de l’Observatoire de la sécurité des moyens de paiement, les fraudes sur les moyens de paiement scripturaux restent stables d’une manière globale. Dans les détails, les actes frauduleux perpétrés sur les cartes bancaires restent minimes.

Elle est d’ailleurs proche d’atteindre son plus bas niveau historique qui s’élèverait à seulement 0,064%. Il en va de même pour les transactions domestiques où les retraits et les opérations en point de vente qui accusent respectivement des taux de 0,028% et 0,010%.

Seul bémol mentionné dans le rapport, la hausse des falsifications sur les chèques, et ce, malgré le fait que ce moyen de rétribution ne représente que 6% des transactions scripturales et qu’il est de moins en moins utilisé. L’enquête de l’Observatoire révèle une augmentation de 20%, pour atteindre 540 millions d’euros.

À noter que ce mode de paiement représente près de la moitié des transactions douteuses enregistrées au cours de l’année 2019, faisant du chèque la solution de rétribution la plus fraudée.

Vers un renforcement des dispositifs d’authentification

La pandémie du covid-19 a eu des répercussions sur le flux de paiement, comme le mentionne ce rapport annuel. En effet, l’imposition du strict confinement a contraint les Français à avoir recours aux paiements sans contact. Cette période délicate semble d’ailleurs avoir initié la digitalisation et la dématérialisation des opérations.

Et pour les professionnels du secteur, cette tendance devrait se poursuivre d’où la nécessité de renforcer plus encore le processus d’authentification sur ces moyens de paiement. François Villeroy de Galhau, gouverneur à l’Observatoire de la sécurité des moyens de paiement, souligne à ce sujet :

Pendant le confinement, la vente à distance a très fortement augmenté. Après le confinement [...] la vente à distance a eu plutôt tendance à revenir à son niveau d'avant, par contre l'augmentation du mode (NDLR : de paiement par carte) sans contact, avec le relèvement de 30 à 50 euros, est spectaculaire.

 

Bien que les fraudes sur les cartes bancaires restent stables, comme en fait état le rapport, il est urgent de renforcer les mesures en vigueur. L’Observatoire conseille ainsi aux banques émettrices de cartes d’inciter leurs sociétaires à s’équiper de dispositifs d’authentification plus forte.

D'ailleurs, cette solution de rétribution va être passée sous le crible et les transactions sans motif valide et sans demande d’authentification seront progressivement abrogées. Aussi est-il à noter qu’à partir du mois de novembre les opérations financières sans identification renforcée de l’auteur ne passeront plus au-delà des 2 000 euros.

Archives

Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.