Les tarifs bancaires sont restés quasiment stables en 2020

Main d’un homme tire un ticket sur une distributeur de billet

L’année dernière, les banques avaient pris l’engagement solennel d’épauler le gouvernement dans la résolution de la crise des « Gilets jaunes ». Elles avaient alors promis de geler leurs tarifs. Pour 2020, et contre toute attente, les établissements bancaires ont laissé leurs tarifs quasiment inchangés. La pandémie de coronavirus n’y étant surement pas étrangère.

Quelques hausses par-ci et par-là, mais rien de bien conséquent

À la demande du gouvernement, les banques ont gelé leurs tarifs en 2019. L’objectif était d’apaiser les tensions face à la colère grandissante des gilets jaunes et de redonner un peu de pouvoir d’achat aux ménages.

Avec la fin du gel en 2020, beaucoup redoutaient une flambée des frais bancaires. Il n’en a rien été. Confrontés à une concurrence toujours plus rude, rares étaient les établissements à avoir procédé à une hausse de leurs tarifs.

Pour les banques, et malgré une explosion du volume de crédits immobiliers octroyés, l’année 2019 n’a pas été très faste en termes de rentabilité. Pour autant, au lieu d’augmenter leurs prix pour s’assurer une marge plus importante, elles ont préféré laisser leurs grilles tarifaires inchangées afin de conquérir le maximum de clients.

Dès lors, à la place des hausses annoncées, elles ont plutôt misé sur la stabilisation de leurs tarifs, opérant même des baisses sur certains services.

D’après une enquête récente qui s’est penchée sur les prix pratiqués l’année dernière, seuls les rejets de prélèvement et les frais liés aux échecs de virements pour insuffisance de provisions ont coûté plus cher en 2020.

Important Concernant les virements justement, depuis l’apparition de la crise sanitaire, les banques ont fait en sorte de relever les frais de transactions lorsque celles-ci requièrent l’intervention d’un banquier en agence. Le but de la manœuvre était d’inciter les clients à recourir aux virements en ligne, un moyen plus sûr et plus conforme au respect des gestes barrières.

Pas d’augmentation, mais des contraintes en plus

Autre nouveauté pour 2020, les banques de détail ont rajouté de contraintes sur la détention de compte et de carte bancaire.

Avec la concurrence agressive des néobanques, certaines banques en agence ont tenu à ce que la détention de compte et la carte bancaire restent gratuites.

Mais elles exigent désormais que leurs titulaires effectuent un nombre minimum de transactions sur la carte et quelques dépôts réguliers sur le compte bancaire afin de le maintenir actif.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top