La Chine s’impose comme un précurseur en matière de modes de paiement

Un paiement par mobile

En Chine, les cartes bancaires et les billets sont désormais obsolètes. Le pays a adopté ses propres modes de paiement. L’an dernier, le paiement mobile à lui seul a généré des recettes de 82 milliards d’euros. Cette petite révolution s’est produite en moins de 5 ans. En ce moment, la reconnaissance faciale fait partie des solutions les plus plébiscitées.

La mutation des modes de paiement en Chine s’explique notamment par le succès des applications mobiles des BATX, les GAFA locaux. Tencent et Ant Financial, filiale d’Alibaba, possèdent respectivement les applications WeChat et Alipay.

Ces outils ont séduit les consommateurs de tous âges. Les paiements réalisés via ces solutions ont même dépassé les transactions via MasterCard et Visa dans le monde.

Pour activer ce service, il suffit de renseigner les informations de sa carte bancaire sur l’application. Le type de paiement effectué peut aller de l’achat en magasin aux paniers de courses en passant par les billets de spectacles. L’application permet aussi d’effectuer un virement ou de souscrire un crédit.

Un acte moins pénible pour les consommateurs

Les acteurs du secteur s’efforcent d’éliminer l’impression de payer au niveau de l’utilisateur. Ainsi, les solutions one-click comme celles proposées par Amazon ou Uber sont de plus en plus populaires. Ce mode de paiement se fait automatiquement grâce à l’application dédiée. De ce fait, le consommateur n’a plus besoin d’utiliser du liquide pour régler ses achats.

Selon les spécialistes, le paiement via smartphone est la solution du futur. Cela dit, la Chine se démarque encore une fois à travers la démocratisation de la reconnaissance faciale. Tencent et Ant Financial sont les initiateurs de ce projet. Leur système a séduit de nombreux professionnels du pays en moins de deux ans.

Le réseau local de Carrefour a notamment été conquis par ce dispositif. Dans ses points de vente, les paiements peuvent être effectués par reconnaissance faciale grâce à des minicaméras. Une fois inscrit dans le système, le consommateur peut payer tous les éléments scannés seulement en présentant son visage au niveau du dispositif dédié.

Le client n’aura plus qu’à renseigner les 4 derniers chiffres de son numéro de téléphone avant de partir. Selon l’enseigne, ce mode de paiement devrait se démocratiser à hauteur de 20 % dans les 2 ou 3 prochaines années.

Un modèle encore marginal en France

En tant que moyen de paiement, les applications mobiles restent assez marginales dans l’Hexagone. Elles ont séduit seulement 2,2 % des consommateurs français, contre 35,2 % en Chine. Cet écart s’explique surtout par la spécificité du marché chinois. En effet, WeChat et Alipay sont des marques reconnues dans le pays. Elles inspirent donc la confiance des utilisateurs.

De leur côté, les pays occidentaux ont tendance à s’attacher aux réseaux bancaires traditionnels. Ainsi, la situation est complètement différente par rapport aux marchés asiatiques. Par exemple, les banques sont généralement plus accessibles en France.

Logiquement, les consommateurs se révèlent plus attachés aux institutions financières classiques et plébiscitent les innovations telles que le paiement sans contact.

En effet, cette solution s’avère pratique au quotidien sans créer réellement de distance entre l’utilisateur et sa banque. Néanmoins, le paiement mobile via Paylib, Apple Pay, Samsung Pay, etc. commence à gagner en popularité.

En Chine, les établissements financiers ont de grandes difficultés à résoudre les problèmes rencontrés par leur clientèle au quotidien. En effet, les banques chinoises manquent souvent d’agences à la campagne. En ville, elles sont pénalisées par les longues files d’attente. De ce fait, les clients dans le pays s’efforcent autant que possible d’éviter ces points de contact.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top