Quand les réseaux sociaux se muent en plateformes de paiement

icônes des réseaux sociaux

La popularité des réseaux sociaux a littéralement explosé au cours de la dernière décennie. Facebook, Instagram, Snapchat, Whatsapp font désormais partie intégrante de la vie des consommateurs. Et leurs fonctions se sont élargies, à l’image de Whatsapp qui devient un instrument de paiement au service de Lyra, un groupe toulousain leader dans la sécurisation des paiements.

Faciliter la vie des commerçants

Après avoir obtenu l’agrément en tant qu’établissement de paiement (en 2017), Lyra lance une nouvelle application qui permettra aux commerçants de se faire payer à distance sans nécessairement s’équiper de terminal prévu à cet effet.

Ne nécessitant uniquement qu’un abonnement à la messagerie Whatsapp, cette nouvelle application a de grandes chances de révolutionner d’univers des moyens de paiement dématérialisés.

Depuis Whatsapp, le client peut accéder directement à la plateforme de Lyra pour effectuer son paiement. Toutefois, le commerçant doit communiquer au réseau social le numéro téléphone du client ainsi que le montant de la transaction pour que l’opération puisse être réalisée.

Un système peu contraignant pour les utilisateurs

Le choix de Whatsapp par Lyra est surtout pratique. En effet, contrairement aux autres réseaux sociaux qui nécessitent la possession d’une adresse e-mail, l’accès à la plateforme ne requiert qu’un simple numéro de téléphone.

Cette même raison fait que l’application enregistre un succès phénoménal en Inde et en Amérique du Sud, deux marchés particulièrement ciblés par le groupe. Rien qu’en France, l’application a été adoptée par plus de 55 000 sites de vente en ligne.

L’abonnement à Whatsapp n’est pas obligatoire pour le client

Si le commerçant doit obligatoirement être abonné à Whatsapp, l’acheteur, lui, n’est pas tenu de rejoindre le réseau social. Si le client ne dispose pas d’un compte Whatsapp, le vendeur lui enverra le lien d’accès par e-mail ou par SMS.

Du temps où Lyra n’était pas reconnu comme étant un établissement de paiement, les commerçants en ligne qui faisaient appel à ses services étaient soumis à plusieurs contraintes, notamment la souscription d’un contrat avec leur banque et un autre avec le groupe toulousain. Désormais, non seulement ils sont délestés de toutes ces obligations, mais aucun contrat d’abonnement ne les lie à Lyra, leur offrant plus de liberté.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top