La majorité des banques s’adaptent à l’application du prélèvement à la source

document prélèvement à la source

Début janvier, le prélèvement à la source est entré en vigueur. De ce fait, de nombreux employés doivent s’attendre à une baisse de leurs revenus puisque l’impôt sera directement prélevé sur leur salaire. Cette réforme pourrait avoir des impacts sur les clients des banques en ligne. Les établissements ont alors pris des mesures.

Afin de disposer d’un compte en ligne, les clients doivent déposer une certaine somme sur ce dernier chaque mois. Il en va de même pour ceux qui souhaitent obtenir une carte bancaire de la gamme supérieure. Cependant, l’application du prélèvement à la source et la diminution des rémunérations pourraient empêcher plusieurs personnes d’obtenir un compte en ligne.

ProcédurePour éviter de perdre des clients, les banques digitales ont procédé à quelques arrangements. De nombreux grands noms du secteur financier numérique se concentreront désormais sur les informations contenues dans les fiches de paie lors de l’ouverture d’un compte. Seul ING n’a pas changé ses procédures.

ING s’adaptera à l’application du prélèvement à la source

Alors que toutes les grandes banques en ligne procèdent à des arrangements face à l’application du prélèvement à la source, ING a décidé de garder les mêmes prestations.

Ainsi, toute personne souhaitant y ouvrir un compte courant devra déposer au moins 1 200 euros par mois sur ce dernier. Cette somme monte à 5 000 euros pour ceux ou celles qui veulent ouvrir un livret au sein de l’établissement.

Si le client ne remplit pas cette condition, 5 euros de frais mensuel seront retirés de son compte. Les salariés gagnant 1 200 euros net avant le prélèvement à la source risqueraient donc de ne pas obtenir un compte dans la banque en ligne.

Interrogés sur ce fait, les responsables d’ING ont déclaré que les clients touchant un salaire net de 1 200 euros, voire 1 361 euros, auront droit à un taux par défaut (taux de prélèvement non personnalisé) de 0 %, ce qui n’engendrera pas de frais supplémentaires à payer.

Chaque banque a sa solution

Si certains clients d’ING profiteront du taux par défaut à 0 %, d’autres devront payer des frais de tenue de compte lorsque le prélèvement à la source sera appliqué sur leur salaire. Il s’agira de ceux ayant un taux personnalisé et dont le revenu est inférieur à celui de leur conjoint.

Ces clients devront ainsi payer 5 euros à la banque dans le cas où leur compte en ligne ou leur livret ne comprend pas les sommes réclamées par mois.

Mis à part ING qui n’a pas changé de procédure, Boursorama, BforBank, Hello bank! et Fortuneo ont pris leur précaution face à l’arrivée du prélèvement à la source. Désormais, ces établissements demandent à leurs futurs clients d’indiquer le montant de leur salaire avant imposition. Normalement, cette information est indiquée sur leur fiche de paie.

Les personnes qui sont déjà clientes de ces établissements, quant à elles, bénéficieront toujours de leurs cartes malgré les changements se produisant sur leurs salaires.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top