La Chine expérimente dans le métro le système de paiement par reconnaissance faciale

système de paiement par reconnaissance faciale en Chine

La Chine teste actuellement un dispositif permettant aux usagers du métro d’effectuer un paiement grâce à la reconnaissance faciale. Capitale high-tech du pays, Shenzhen est l’endroit parfait pour mener cette expérience. Pour l’instant, les essais sont seulement menés dans une station de métro. Néanmoins, s’ils sont concluants, l’utilisation de ce mode de paiement pourrait rapidement se généraliser.

Avec la reconnaissance faciale, les voyageurs auront juste à mettre leurs visages à l’endroit dédié pour un scan rapide au lieu d’utiliser une carte de métro ou de payer via leur smartphone. Le prix du trajet sera ensuite prélevé automatiquement sur le compte de l’usager. Il devra toutefois enregistrer ses données faciales au préalable et y associer un compte utilisateur.

Ce dispositif pratique et révolutionnaire fonctionne grâce à un réseau 5G. Selon les spécialistes, ce concept innovant permet de se faire une idée de l’avenir des transports en commun.

En effet, les professionnels du secteur visent tous à faciliter au maximum le paiement pour améliorer l’expérience utilisateur et fluidifier les déplacements en milieu urbain.

Les nouveaux modes de paiement en plein essor en Chine

Loin d’être une véritable nouveauté en Chine, le paiement par reconnaissance faciale a déjà été appliqué par KFC. Les clients chinois ont la possibilité de payer leur addition en scannant leur visage depuis plus de deux ans.

Ce service est par ailleurs proposé dans de nombreux établissements de la chaîne de restaurants partout dans le pays. Cependant, c’est la première fois qu’une ville aussi importante que Shenzhen a décidé de l’adopter pour les paiements dans le métro.

Ces dernières années, la Chine a réussi à dépasser les États-Unis en matière de paiement mobile. En effet, plus de 50 % des consommateurs locaux ont effectué des paiements via leurs smartphones en 2018. D’ailleurs, les transactions via Alipay ou WeChat Pays sont devenues tellement courantes que la banque centrale a dû rappeler à certains établissements qu’ils sont encore tenus d’accepter des paiements en espèces.

Outre le métro de Shenzhen, la Chine a lancé plusieurs projets ambitieux basés sur l’utilisation de la reconnaissance facile. L’aéroport de Shanghai Hongqiao envisage notamment de se servir de cette technologie pour l’enregistrement des bagages et des passagers.

Les contrôles au sol et l’embarquement devraient également se faire par reconnaissance faciale. De leur côté, les aéroports internationaux de Nanyang et de Beijing projettent aussi de se lancer dans cette aventure.

Un avantage ou un risque pour les transports en commun ?

Pour tester ce nouveau moyen de paiement, la Chine se limite pour l’instant à une seule station de métro à Shenzhen. Les voyageurs sont informés à l’avance et doivent alimenter leur compte pour pouvoir utiliser ce service. Jusqu’ici, aucun communiqué officiel n’a été émis concernant les risques et éventuelles failles de cette technologie (sosies, jumeaux, etc.).

Le dispositif de reconnaissance faciale utilisé pour ces essais est alimenté par des algorithmes développés dans des laboratoires supervisés par Huawei et l’opérateur du métro de Shenzhen. Ce dernier n’a toutefois pas indiqué quand ce système serait disponible dans les autres stations de la ville.

Les avantages pratiques de ce nouveau mode de paiement sont plus qu’évidents. Cela dit, les autorités ont désormais des moyens plus efficaces pour suivre les moindres mouvements des citoyens.

A priori, avec ce système, les observateurs et les experts n’ont pas décelé de moyens supplémentaires pour surveiller les consommateurs (du moins par rapport à ce qui a déjà court dans le pays). De plus, il existe déjà de nombreuses caméras utilisant la reconnaissance faciale aux quatre coins de la Chine.

Ces appareils enregistrent également la durée de séjour du citoyen dans une région donnée ainsi que son âge, son sexe, etc. Cependant, les risques en la matière restent encore moindres dans un pays sous haute surveillance.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top