La fraude à la carte bancaire représentait 1,8 milliard d’euros en 2016

femme victime d'une fraude à la carte bancaire

Selon un rapport publié par la BCE à la rentrée, le montant de la fraude à la carte bancaire dans la zone SEPA avoisinait les 2 milliards en 2016. Un montant colossal qui est toutefois en baisse de 0,4% par rapport à 2015.

Dans son 5ème rapport sur la fraude à la carte bancaire, la Banque centrale européenne révèle que la fraude a légèrement diminué sur ce moyen de paiement dans la zone SEPA en 2016, zone qui regroupe les membres de l’UE, la Suisse, l’Islande, le Liechtenstein et la Norvège.

ImportantS'il est en recul de 0,4%, le montant total de la fraude à la carte bancaire représente la rondelette somme de 1,8 milliard d’euros.

Un chiffre à rapporter au montant total de paiements dans la zone en 2016 : 4 380 milliards d’euros, cela équivaut à un taux de fraude de 0,041%, également en baisse de 0,001 point, et ce pour la première fois depuis 2011.

Baisse de la fraude en DAB et points de vente en 2016

Les paiements en points de vente et en DAB (distributeurs automatiques de billets) représentent respectivement 19% et 8% de la fraude. En DAB et en points de vente, la fraude a reculé en un an de -12,4% pour le premier canal et de 3% pour le second.

Paiements en ligne par carte bancaire : terrain de jeu des malfaiteurs

Les paiements en ligne par carte bancaire concentrent l’essentiel de la fraude : 73% du total, soit 1,32 milliard d’euros ! Et ce type de fraude est en hausse de +2,1% au niveau européen.

La fraude à la carte en ligne ayant affiché une hausse beaucoup plus soutenue les années précédentes, la légère augmentation en termes relatifs constatée en 2016 peut, sous toute réserve, être considérée comme le signe positif que, dans le futur, ce type de fraude est appelé à diminuer et les paiements liés au commerce électronique à être plus sécurisés

Rapport de la BCE.

De plus en plus sophistiquée, la fraude à la carte via paiement en ligne peut prendre différentes formes : la fraude dite "propre", lorsque les fraudeurs récupèrent les identifiants de paiement, et la fraude par usurpation d’identité, c’est-à-dire le vol des données de la carte.

Les nouveaux usages de paiements des particuliers, à savoir le paiement via smartphone, pourraient devenir le nouveau terrain de jeu des criminels… Mieux vaut donc prendre les mesures nécessaires pour sécuriser ses données : installer des antivirus par exemple, cacher son code lors d'une opération au DAB, ouvrir un compte chez une banque en ligne ou une néobanque pour effectuer ses paiements en ligne.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top