Une croissance soutenue des frais de gestion de compte chez les banques tunisiennes

monnaie tunisienne

Chapeauté par la banque centrale tunisienne, l’Observatoire de l’inclusion financière (OIF) a réalisé une étude sur les frais de tenue de compte prélevés par les établissements de crédit, dont Attijari bank et City Bank. Il en résulte que la facture des usagers explose, cette année encore. En effet, les frais de tenue de compte peuvent culminer à 120 dinars par an, même lorsque le compte n’a fait l’objet d’aucune opération bancaire depuis une année.

Outre les commissions d’intervention, les frais de tenue de compte font partie de ces prélèvements qui rythment la vie des clients des banques. En moyenne, le coût annuel de la gestion de compte s’établit à 99,950 dinars, si on s’en tient à l’enquête réalisée auprès d’une vingtaine d’enseignes en Tunisie. À ces frais bancaires peuvent s’ajouter toute une kyrielle de frais d’incident de paiement, alors que les tarifs tendent à augmenter chaque année.

InformationsSi les organismes de crédit sont tenus de renseigner leur clientèle sur les éventuelles évolutions de prix, beaucoup manquent à cet engagement. Parce que l’augmentation des frais bancaires n’est généralement pas suivie d’explications, les consommateurs réagissent.

La hausse des coûts des services de banque est portée par les frais de gestion

Quand un client détient un compte courant, il se voit prélever des frais de tenue de compte tous les mois. Ils permettent aux établissements d’en assurer la gestion et de rémunérer les conseillers. Même si les montants sont fonction des politiques instaurées par chaque banque, ils doivent être mentionnés dans le contrat que l’usager aura conclu au moment d’ouvrir son compte.

Il faut savoir que le coût des services bancaires a progressé de 65,8 % entre 2010 et 2017, en raison notamment de la croissance des frais de tenue de compte.

Un manque de transparence envers les usagers

Toute enseigne bancaire doit informer ses clients de toute modification de tarifs, même si le compte courant en question a été inactif pendant plus d’un an. Néanmoins, toutes les banques tunisiennes n’appliquent pas cette règle, qu’il s’agisse de frais de tenue de compte ou d’autres frais bancaires.

Cette opacité est de nature à déclencher le mécontentement des usagers, d’autant plus que les frais relatifs aux irrégularités de fonctionnement de compte viennent déjà gonfler la facture.

99,950 dinars de frais par an

Après avoir analysé la grille tarifaire de 21 établissements, l’Observatoire révèle que, dans l’année, les frais de gestion des comptes courants atteignent les 99,950 dinars en moyenne. S’agissant des offres groupées, le tarif moyen tourne autour de 284,400 dinars.

Certaines banques s’accordent à dire que ces frais servent à financer les moyens humains et logistiques qui contribuent au bon fonctionnement des comptes. D’autres ne fournissent aucun justificatif, au grand désarroi des usagers.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top