Les frais de gestion de compte en banque ont triplé depuis 2013

pièces et billets euro

Depuis quelques années, les hausses de tarifs font rage au sein des institutions bancaires. Les clients doivent faire face à des frais surélevés pour la gestion de leurs comptes. Une situation qui commence à se stabiliser au sein de certains établissements, mais qui continue de frapper encore plus fort chez d’autres.

À ce qu’il parait, les frais de gestion de compte en banque n’ont jamais cessé d’augmenter depuis ces cinq dernières années. Auparavant, les établissements financiers prélevaient en moyenne un montant ne dépassant pas 7 euros pour les services bancaires de base qu’ils proposent.

Mais il se trouve qu’actuellement, ce prélèvement annuel a presque atteint la barre de 19 euros. Les coûts ont triplé depuis 2013. Pour différentes raisons, cette situation qualifiée de « prélèvement abusif » commence à se stabiliser en 2018. Certains banquiers ont même essayé de réduire les prix afin de séduire la clientèle. Pour d’autres, la progression est inévitable.

Les avis divergent sur la hausse des prix

Récemment, une enquête a été menée par un comparateur de banques auprès de 125 institutions financières existantes en France. Seules 19 d’entre elles ne facturent pas leurs clients pour les services bancaires de base.

Pour les autres, les frais de gestion de compte n’ont jamais cessé de s’élever depuis 2013. Il s’est même avéré que cette progression a atteint 77% entre 2015 et 2016. D’après cette étude, les prix ont triplé puisqu’au lieu de 6,60 euros en moyenne, ils sont actuellement élevés à 18,50 euros par an.

Il faut croire que la fédération bancaire française ne partage pas ce point de vue. Cette institution est même allée jusqu’à dire que :

Seul l’Observatoire des Tarifs Bancaires publie des données impartiales. Cet Observatoire indique, lui, que les frais de tenue de compte, en se basant sur les parts de marchés des banques, ont augmenté en cinq ans de moins de 30 points, donc bien loin du triplement annoncé.

Vers une régression progressive ?

Toujours selon ce service de comparaison, les frais tenue de compte semblent changer de direction et se voient stabilisées. Il a même souligné que :

Le lancement d’Orange Bank et d’autres offres qui font de la gratuité un argument commercial incite les banques à jouer la modération car elles se sentent désormais sous surveillance. En 2018, les frais de tenue de compte n’ont augmenté que de 2,2 %.

Mais ce n’est pas l’unique raison. Il semble aussi que les clients n’en peuvent plus de supporter les inflations incessantes. D’ailleurs, plus de la moitié (63%) d’entre eux sont prêts à changer d’établissement bancaire si la hausse de prix persiste.

La concurrence aussi est un facteur majeur qui a permis aux tarifs de s’abaisser pour la première fois depuis 2013. C’est bien le cas pour certaines banques telles que le Groupama Banque, le Crédit Agricole ainsi que 5 autres institutions financières.

Quoi qu’il en soit, 20% d’entre elles ont baissé le coût des cartes à débit différé tandis que 70% ont augmenté le prix des cartes de paiement à débit immédiat qu’elles proposent.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top