Certains paiements sans contact sont bloqués lors des achats aux supermarchés

paiement sans contact par mobile

Le paiement sans contact est de loin une solution pratique et facile à déployer, ce qui lui vaut l’attraction des consommateurs. Ces derniers temps pourtant, une suite de failles a été constatée. Cela a obligé certains magasins à imposer des limites. Le site web iGeneration a récemment mené une enquête pour mieux répondre aux questions des utilisateurs frustrés.

En plein essor grâce à son caractère commode, le paiement sans contact s’est toutefois vu bloqué auprès de diverses grandes surfaces, notamment chez E.Leclerc. En effet, les usagers d’Apple Pay s’en sont plaints depuis quelques jours. Afin de clarifier la situation, iGeneration a réalisé une étude et vient de publier les raisons de cette restriction.

Il s’avère que plusieurs petites défaillances ont été rencontrées lors de l’utilisation de ce dispositif. Cela se relève principalement d’ordre réglementaire et administratif, en l’occurrence la mise en place d’un code service qui avait pour objectif de faciliter les transactions mais au final, se retourne contre les magasins.

Une défiance vis-à-vis du paiement sans contact

Le service de paiement sans contact d’Apple a été interrompu ces derniers jours. C’est actuellement le sujet de plainte des consommateurs, qui n’ont pas pu payer leurs courses auprès des grandes surfaces. Si les clients de l’hypermarché E.Leclerc sont particulièrement touchés par ce blocage, ceux qui effectuent leurs achats chez Auchan le sont également. D’autres enseignes cependant se limitent à de simples plafonnements.

Le site iGeneration a tenu à apporter des explications à cette situation, en menant une enquête des plus documentée. D’après son communiqué, la limitation vient du fait que plusieurs failles ont été constatées au niveau du paiement. Ces défaillances s’expliquent pas de mauvaises gestions et vérifications des cartes bancaires tant au niveau d’Apple même qu’au niveau des supermarchés.

Si l’application Apple Pay est le principal fautif dans cette histoire, les terminaux des magasins ne sont pas en mesure de différencier tous les services de paiement mobile (PayLib, Samsung Pay et bien d’autres encore). Ainsi, leur seule solution est de les limiter tous, voire les bloquer.

Une solution de facilité mais qui reste pour le moment imparfaite

La gestion des cartes bancaires par Apple Pay est l’une des origines de la mise en suspens de la solution de paiement sans contact. Pour être plus précis, un code service, de trois chiffres, est implémenté dans les cartes physiques. Il permet, entre autres, de faire connaître aux terminaux d’un magasin si le client a droit à un découvert bancaire ou non.

Le problème c’est qu’Apple a associé les moyens de paiement qu’il a ajouté, à un même code de service sans tenir compte de l’original. De leur côté, E.Leclerc et ses magasins concurrents ont demandé à être dérogés par les banques en termes de vérification. Ainsi, un simple contrôle suffit pour savoir que la carte présentée par l’acheteur requiert une autorisation spécifique.

Certes, il s’agit d’une solution de facilité en vue d’une plus grande fluidité d’utilisation. Toutefois, ces laisser-aller ont mené les supermarchés à leur perte. Bon nombre de comptes bancaires détenus par des utilisateurs d’Apple Pay n’ont pas été débités après leur passage à la caisse. Certains même ont pu régler leurs achats via un système sans contact malgré qu’ils ne disposent pas des fonds nécessaires.

Selon les explications d’iGeneration :

Si le compte est vide ou insuffisamment crédité au moment de la transaction, la vérification est censée la bloquer et afficher un refus de paiement sur le terminal. Mais dans les hypermarchés E.Leclerc, la vérification n’était pas initiée avec Apple Pay et le terminal autorisait la transaction alors qu’elle était censée être bloquée.

iGeneration.

Le comble dans tout ça, c’est que les établissements bancaires ne prennent pas en charge le recouvrement de ces clients mauvais payeurs. Les transactions seront tout simplement rejetées, ce qui fait que les magasins n’auront perçu aucune recette.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top