Les frais proposés par les banques en lignes sont les plus avantageux

un couple devant leur laptop

Depuis quelques années, les frais bancaires ont tendance à s’élever. Pour tout dire, ces tendances haussières ne sont pas prêtes à s’arrêter en 2018. Pris au dépourvu avec une telle situation, les clients sont pris de doute. D’où l’importance de découvrir l’offre la plus intéressante afin de limiter les dépenses.

2018 sera encore une année difficile pour tous ceux qui ont ouvert un compte auprès des établissements bancaires. Une fois de plus, la tendance veut que les prix des différents services soient à la hausse. Quoi qu’il en soit, certains opérateurs proposent encore des tarifs compétitifs à leur clientèle.

C’est bien le cas pour les banques en ligne telles que Fortuneo ou Boursorama. Par rapport aux institutions financières traditionnelles, ces dernières creusent considérablement l’écart. Une différence qui donne à penser aux clients qu’ils pourraient économiser plus en choisissant les opérateurs à distance. Une situation qui mérite d’être tirée au clair.

La hausse des tarifs touchera principalement les petits consommateurs

D’après des enquêtes menées par le CLCV (association nationale des consommateurs et d’usagers) auprès de 130 banques dans l’Hexagone, les profils « gros et moyens consommateurs » n’auront pas à se soucier des hausses de tarif. À ce qu’il parait, une stabilisation des frais est prévue pour les mois à venir.

Mais en ce qui concerne les petits consommateurs, la situation ne va pas en s’améliorant puisque les prévisions annoncent des surcoûts de 1,25% à 2,28%. La progression moyenne serait de 2,2% selon l’UFC-Que choisir.

La hausse prévue malgré un marché concurrentiel

Normalement, une telle élévation aurait dû être endiguée. Malheureusement, les choses se sont passées autrement. Le président du CLCV, Jean-Yves Mano a lui-même constaté que :

Malgré le développement des offres alternatives (…) nous constatons quand même une hausse des prix.

Jean-Yves Mano.

Effectivement, si l’on tenait compte de l’entrée de nouveaux opérateurs tels que N26 ou Orange Bank, la concurrence devrait jouer en faveur des clients. La logique concurrentielle devrait pouvoir rabaisser les coûts afin de séduire la clientèle. Puis, il ne faut pas oublier qu’avec la mise en vigueur de la loi Macron sur la mobilité bancaire, le marché atone aurait dû être dynamisé.

Les banques en ligne, une alternative ?

Avec une telle situation de surélévation des coûts, un comparatif frais bancaire a été effectué afin de déterminer les services les moins onéreux. L’objectif est de comparer les offres proposées par les banques en ligne et classiques.

D’après les premiers constats, on peut avancer que ce sont les prestations proposées par les opérateurs à distance qui sont les plus avantageuses. Pour certains d’entre eux (Fortuneo, Boursorama, ING Direct), l’ensemble des opérations en compte standard est gratuit.

Pour d’autres, ils arrivent à faire économiser à leurs clients, une somme moyenne de 80 à 90 euros. Certains usagers ont même remarqué qu’ils arrivaient à mettre de côté jusqu’à 150 euros par an.

Du côté des établissements bancaires traditionnels, chaque service a un prix. C’est bien le cas pour la carte bancaire qui coûte en moyenne dans les 37 euros. Environ 30 euros pour les frais de tenus de compte et entre 25 à 29 euros en ce qui concerne l’assurance des moyens de paiement. Avec toutes ces factures, le client peut s’attendre à perdre une somme faramineuse chaque année.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top