Les paiements en ligne seront davantage sécurisés d’ici 2021 en Europe

Une personne qui effectue un achat en ligne avec sa carte bancaire

Conformément à la DSP2 qui a été adoptée l’an passé, les mesures de sécurité concernant les opérations bancaires réalisées à distance sont désormais renforcées. Incombant aux établissements bancaires, la démarche d’« authentification forte » est censée contribuer à la diminution du taux de fraude, quelle que soit la transaction réalisée.

Depuis le samedi 14 septembre dernier, les banques ont dû appliquer de nouvelles normes visant à sécuriser davantage les transactions bancaires réalisées à distance. Ainsi, une révolution sera observée dans la manière de régler des achats en ligne à l’horizon 2021.

Les acteurs du secteur bancaire devront trouver un équilibre entre la croissance du commerce électronique et la lutte contre les manœuvres frauduleuses.

C’est ce que relaye le quotidien régional Sud Ouest. Plus de 200 000 professionnels sont impliqués, tout comme 38 millions de Français, comme le révèle Marc Lolivier, DG de la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad).

Une application progressive de la procédure d’authentification destinée à freiner les actes frauduleux

En plus de favoriser la concurrence, les nouvelles mesures prises au niveau européen concernant les services de paiement consistent à protéger les usagers. D’ailleurs, d’après l’Observatoire de la sécurité des moyens de paiement (OSMP), le niveau de fraude par règlement authentifié s’élève à 0,07 % en 2018. Concernant les opérations non authentifiées, le taux s’établit à 0,21 %.

D’après le calendrier affiché par l’OSMP, les achats en ligne faisant l’objet d’une procédure d’authentification forte devront déjà totaliser plus de trois quarts des transactions effectuées sur Internet vers la fin du mois de décembre 2020.

Toutefois, les acteurs concernés peuvent bénéficier d’un délai supplémentaire, de manière à répondre aux besoins des usagers en difficulté financière, des expatriés ou des individus faiblement équipés en nouvelles technologies. L’ABE (Autorité bancaire européenne) a pris cette disposition pour anticiper les bouleversements que peut subir le secteur.

La procédure de validation des paiements est renforcée à l’exception de certaines opérations

Tous les trois mois, les usagers souhaitant accéder à leurs comptes bancaires doivent passer préalablement par la nouvelle procédure d’authentification. Par ailleurs, la reconnaissance d’empreinte doit accompagner la validation des achats. Les banques en ligne peuvent aussi exiger du mobinaute qu’il se connecte à leur application, à moins qu’il ne s’agisse par exemple de transactions de moins de 30 euros.

Outre les opérations réalisées par les clients pour alimenter leurs propres comptes, les transactions à destination des bénéficiaires de confiance en sont également dispensées. Il en est de même pour le paiement des places de parking via les automates.

Ceci dit, les vendeurs et les enseignes bancaires doivent intégrer le protocole 3-D Secure dans les démarches d’authentification des clients. Cette interconnexion qui permet de valider les achats en ligne concerne également les opérateurs techniques.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top