Les bureaux de Poste n’arrivent pas à gérer le succès populaire de Ma French Bank

Logo de la Poste

Après plus de deux ans de préparations, Ma French Bank a finalement été commercialisée à partir du 22 juillet 2019. Elle a commencé à déployer son plan communication depuis fin août, soit un mois après son lancement. Sa directrice marketing et communication est revenue sur ce premier mois de la banque dans une interview sur MoneyVox.

À part les 9 000 collaborateurs qui ont testé l’offre, Ma French Bank ne communique pas le nombre de ses clients pour l’instant. Toutefois, la banque considère son lancement comme réussi au regard du volume de nouveaux comptes ouverts et de l’affluence au niveau des bureaux de Poste dans tout l’Hexagone. Ces derniers se retrouvent même submergés la plupart du temps.

Ma French Bank se montre particulièrement optimiste par rapport à ses réalisations, en dépit des quelques problèmes constatés dans ses points de vente. Elle a ainsi continué à mettre en œuvre son plan de développement dont la deuxième étape consistait à investir les médias à partir de fin août.

Une tendance contraire aux prévisions

ImportantSelon Heloise Beldico, la directrice marketing et communication de Ma French Bank, l’enseigne misait de manière équilibrée sur les ventes en ligne et physiques avant la date du lancement. Autrement dit, la moitié des souscriptions serait effectuée sur les plateformes digitales et l’autre serait pris en charge par les bureaux de Poste.

Toutefois, les ouvertures de compte au niveau des 2 000 bureaux de Poste distributeurs de l’offre ont dépassé toutes les prévisions initiales et ont même surpassé les activités à distance. Néanmoins, ces dernières sont restées conformes aux projections de la banque. Cela dit, le lancement est trop récent pour se prononcer sur le comportement des utilisateurs.

Comme le souligne Heloise Beldico sur MoneyVox :

« Étant donné que Ma French Bank est lancée depuis un mois seulement, il est trop tôt pour infirmer ou confirmer ces hypothèses, surtout avant le lancement de la campagne promotionnelle forte sur les canaux digitaux ».

Heloise Beldico.

Au-delà de ces petits désagréments, les retours clients sont globalement positifs selon la banque. D’ailleurs, elle a décidé de commencer à commercialiser son offre cet été pour séduire en premier lieu les vacanciers. En effet, Ma French Bank propose diverses formules intéressantes pour les touristes estivaux. Ces derniers peuvent notamment bénéficier de retraits et de paiements sans frais à l’étranger.

L’offre inclut également des cagnottes permettant de partager les dépenses entre amis ou en famille durant les vacances. D’ailleurs, les premiers retours positifs concernent surtout ce type de services adaptés aux vacanciers. Les clients apprécient particulièrement la carte pouvant être utilisée gratuitement à l’étranger.

En revanche, l’engouement imprévu pour les bureaux de Poste affecte légèrement ce bon début. En effet, ce flux massif a rapidement entraîné une saturation du service client. Néanmoins, la banque travaille actuellement sur des solutions à ce problème pour pouvoir gérer les effets de sa campagne de communication.

Une campagne originale pour soutenir les ventes

Dès son lancement, Ma French Bank se présente comme la version de la banque en ligne selon La Banque Postale. L’enseigne bénéficie toutefois d’une certaine autonomie en dépit de son affiliation au groupe de La Poste. Ainsi, elle se considère souvent comme une petite entité entrant dans un secteur concurrentiel et restant focalisée sur son propre business plan.

Dans la pratique, cette spécificité de la banque digitale se traduit par un budget relativement limité pour ses campagnes de communication. Néanmoins, elle dispose de ressources plus conséquentes par rapport à d’autres enseignes présentes sur le marché.

Afin d’optimiser le budget de son plan promotionnel, Ma French Bank a travaillé en étroite collaboration avec des agences de communication. Le principal défi consiste à renforcer la visibilité de la marque lors du lancement et à maintenir ensuite sa présence médiatique pour garantir l’efficacité de la campagne.

Comme prévu, le plan de communication de la banque numérique a été mis en œuvre dès fin août à travers le lancement de trois spots publicitaires à la télévision. Cette première campagne se concentrera notamment sur son offre de bienvenue, consistant à proposer un compte gratuit sur les 6 mois suivant la souscription.

À travers cette campagne médiatique, l’enseigne cherche à accroître sa notoriété en se servant notamment des supports classiques, comme les spots publicitaires à la télévision. Toutefois, en raison de sa nature, la banque mobile privilégiera souvent les canaux digitaux ainsi que les réseaux sociaux. Ces supports lui permettront de toucher plus rapidement sa clientèle cible.

Dans le but de renforcer davantage sa visibilité, Ma French Bank a conclu un partenariat avec le festival Rock en Seine. Le public a ainsi pu découvrir en avant-première les nouveaux spots TV. La marque a également été visible sur les bracelets dédiés au paiement sans contact. Enfin, un stand a été installé sur place pour recevoir les clients potentiels.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top