Les néobanques ont effectué des levées de fonds impressionnantes depuis le début de l’année

Néobanques levée de fonds

Les néobanques ont réussi à lever environ 2,5 milliards de dollars sur les sept premiers mois de l’année 2019. D’après CB Insights, ce montant a déjà dépassé les 2,25 milliards de dollars obtenus par les acteurs du secteur durant l'année 2018. Par ailleurs, ces banques mobiles cumulent actuellement plus de 30 millions de nouveaux comptes ouverts selon le cabinet d’expertise.

CB Insights est la référence concernant les levées de fonds réalisées dans l’univers des start-up. Dans son dernier rapport, le cabinet a recensé 55 opérations depuis début 2019, d’une valeur totale estimée à 2,48 milliards de dollars. Ainsi, sur cette période, le digital banking a enregistré la croissance la plus importante dans l’industrie des Fintech.

Ces nouveaux acteurs du secteur bancaire sont parvenus à lever 842 millions de dollars au cours du premier trimestre 2019, et 649 millions de dollars durant le second trimestre. Annoncé comme exceptionnel, le troisième trimestre comptabilise déjà, en juillet dernier, 997 millions de dollars. Une somme issue de 11 tours de tables.

Le digital banking en plein essor

La forte croissance du secteur du digital banking est notamment portée par les résultats impressionnants des start-up évoluant en Amérique latine. Au Brésil par exemple, la néobanque Nubank a récemment levé 400 millions de dollars, la valorisant désormais à plus de 10 milliards de dollars.

Comptant 12 millions d’utilisateurs dans le pays, la Fintech se présente comme la plus grande banque numérique au monde (sans compter le marché asiatique). Elle envisage d’ailleurs de lancer prochainement ses services en Argentine et au Mexique.

En tout, les start-up de l’univers de la Fintech ont réussi à lever 8,3 milliards de dollars au second trimestre 2019. Cette somme est inférieure à celle comptabilisée sur la même période en 2018, en raison notamment de la levée de fonds organisée par Ant Financial, filiale financière d’Alibaba, avec son tour de table s’élevant à 14 milliards de dollars.

Ce montant représente, en revanche, une hausse de 24 % par rapport aux chiffres du premier trimestre 2019. Cette progression vient notamment de la finalisation, durant cette période, de 25 levées de fonds dépassant chacune le seuil des 100 millions de dollars. Une fois cumulés, ces tours de tables représentent près de 5 milliards de dollars.

Des prestations diversifiées

CB Insights a élargi la définition du digital banking dans l’établissement de son rapport. Ainsi, aux côtés des enseignes habituelles dans un comparatif néobanque (Revolut, Chime, etc.), le cabinet d’expertise a également inclus dans ses calculs des entreprises telles que Robinhood, Credit Karma, SoFi ou encore eToro.

Contrairement à N26 ou Monzo, ces start-up ne proposent pas à leur clientèle d’ouvrir des comptes bancaires. Toutefois, leurs services concurrencent directement les prestations offertes par les établissements financiers classiques.

eToro, par exemple, a mis au point une plateforme de trading dédiée aux cryptomonnaies tandis que Robinhood ambitionne de réinventer les opérations en Bourse. SoFi, de son côté, se spécialise dans le développement de prêts personnels. Enfin, Credit Karma gère les finances personnelles de ses clients.

En se concentrant seulement sur les Fintech proposant de véritables offres de mobile banking, CB Insights a estimé qu'elles cumulent plus de 30 millions des comptes bancaires. Cependant, ce rapport exclut les chiffres provenant des entreprises chinoises et indiennes, à l’instar d’Alipay ou de Tencent. En effet, les volumes enregistrés sur ces marchés risquent de fausser la lecture globale des tendances.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top