Fortuneo supprime les frais pour les opérations en devises

capture écran du site Fortuneo

À l’occasion de la présentation de Fosfo, sa carte bancaire internationale sans frais ni condition de revenus, Fortuneo a dévoilé sa grille tarifaire révisée. Les voyageurs réguliers ont de quoi se réjouir puisque la banque en ligne supprime les commissions sur les transactions effectuées à l’étranger, à l’exception des détenteurs d’une carte MasterCard classique.

Gratuité des paiements et retraits en devises

Fortuneo opte pour la gratuité des paiements et retraits réalisés dans une devise ou en euros.

Les utilisateurs de la carte Fosfo qui se déplacent fréquemment hors de l’Hexagone sont désormais exemptés de la commission de 1,94 % appliquée jusqu’ici.

Les actuels détenteurs d’une Mastercard Gold ou World Elite bénéficient également de la mesure. Seuls les clients dotés d’une carte MasterCard classique devront continuer à s’acquitter de frais sur leurs opérations à l’étranger.

Formule d’entrée de gamme, Fosfo peut être souscrite gratuitement et sans avoir à justifier de revenus ou dépôts minimums, alors qu’il faut disposer de 1 800 euros et 4 000 euros de revenus nets par mois respectivement pour obtenir la Gold et la World Elite.

Un moyen de concurrencer Boursorama et les néobanques

A Savoir L’évolution de la politique tarifaire de Fortuneo s’explique très probablement par la volonté de concurrencer les néobanques comme N26, Revolut, Max ou Bunq, mais surtout Boursorama, numéro un sur le marché de la banque en ligne.

Chez la filiale du groupe Société Générale, l’offre d’entrée de gamme gratuite sans condition baptisée Welcome existe depuis 3 ans et en 2011, la carte Ultim a suivi, permettant des transactions en devises totalement gratuites. Les 125 000 demandes de souscription enregistrées depuis la mi-juin ont dû inspirer plus d’un établissement rival.

Pour marquer son arrivée, Fortuneo frappe très fort en faisant disparaître les frais quand Boursorama facture 1,94 % pour Welcome et la carte Premier.

Cette politique devrait lui permettre de conquérir de nouveaux clients, mais aussi de gagner quelques précieuses places au classement des comparateurs, pour qui les opérations en devises sont un service essentiel.

Il reste à voir comment vont réagir les autres acteurs du secteur, en particulier ING, qui occupe la deuxième place en nombre de clients derrière Boursorama. Avec son million de clients français, l’enseigne néerlandaise prélève en effet 2 % sur chaque retrait en DAB ou paiement en devises hors de la zone euro, avec un minimum de 0,5 euro.

Un alignement des barèmes pourrait ainsi imposer la gratuité comme la norme, à commencer par les cartes premium.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top